Le chevalier de sang / Greg Keyes

Le chevalier de sang / Greg Keyes

Les royaumes d’épines et d’os, Tome 3

Quatrième de couverture : Le royaume de Crotheny a sombré dans le chaos et la peur. Après le meurtre de son époux, la reine Murielle se retrouve à la merci de Robert Dare qui prévoit pour son otage un mariage stratégique. Le futur époux est Berimund Reiksbaurg, héritier du trône de Hansa et descendant du légendaire Chevalier du sang. Un homme maléfique aux étranges pouvoirs…
La princesse Anne pourrait venir en aide à sa mère. Si elle parvient à s’échapper de l’emprise du Roi de bruyère…

Avis : Ce 3e tome est dans la lignée des précédents. Toujours aussi rythmé, les rebondissements se succèdent et bien des surprises attendent les protagonistes sur leur chemin. On a plaisir à les retrouver et à avancer dans l’intrigue très bien ficelée que Greg Keyes nous présente.

Après avoir eu tant de mal à se réunir dans Le prince charnel, nos héros doivent à nouveau se séparer. Leurs propres quêtes les attendent. Anne doit tenter de reprendre la Crotheny des mains maléfiques de son oncle. Stephane, quant à lui, se lance sur la piste du journal de Virgenye Dare, qui pourrait répondre à de nombreuses questions sur les sombres évènements qui secouent le royaume. De leur côté, Neil et Aspar, auront besoin de tout leur courage et de toute leur détermination pour tenter d’assurer la sécurité de ceux qui leur ont été confiés. Mais ne dit-on pas que l’enfer est pavé de bonnes intentions ? Certains vont devoir faire des choix qu’ils pourraient amèrement regretter…

L’auteur continue à rendre vivant ses personnages. Ils sont parfaitement caractérisés et ne cessent d’évoluer. Les épreuves auxquels ils sont soumis les transforment. Même l’être le plus pur ne peut résister à l’obscurité grandissante et risque de s’y retrouver noyé. L’auteur poursuit d’ailleurs sa présentation d’un bestiaire impressionnant, digne de nos cauchemars d’enfant.

Cette histoire se lit avec une facilité déconcertante tant l’écriture de l’auteur est fluide et son histoire est prenante. On pourrait la lire d’une traite. Les fils de l’intrigue se démêlent et s’entremêlent pour nous mener à une conclusion qui promet d’être explosive. À découvrir dans le prochain et dernier tome !

Roman publié aux éditions Pocket – Traduit par Jacques Collin

logo challenge abc 2014 litteratures de l imaginairelogo challenge des 52 semaines

 

7 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *