Et pour quelques démons de plus / Kim Harrison

Rachel Morgan, Tome 5

Quatrième de couverture : Son amoureux : un vampire. Sa colocataire : un autre vampire ! Et malgré cela, Rachel Morgan a toujours réussi à se sortir des pires ennuis… jusqu’à présent.
Un tueur en série diabolique hante le Cloaque et personne n’est en sécurité, ni les vivants ni les morts… vivants. Rachel pourrait mettre un terme à ces meurtres, grâce à un ancien artefact très puissant qu’elle possède et dont personne ne connaît encore l’existence. Mais, en le révélant, elle risque d’allumer une guerre sans merci entre toutes les créatures surnaturelles…

Avis : J’ai relu ce 5e tome pour me remettre dans l’ambiance de la série, et afin de me remémorer les derniers évènements. Mais surtout, parce que je mes suis enfin décidée à attaquer la lecture du tome 6, premier volume à ne pas avoir sa traduction française. En le commençant, je me suis rendue compte que j’avais oublié pas mal de choses depuis 4 ans, date à laquelle je l’avais lu. Et cette ré-immersion dans l’univers de Rachel Morgan confirme tout le bien que je pensais de cette série ! Je me demande vraiment comment je me débrouille pour que mes séries d’urban fantasy préférées soient toujours celles qui ne fonctionnent pas en France !

Rachel n’est pas une héroïne comme les autres. Elle est forte, a de la répartie et du répondant à l’instar des héroïnes les plus connues du genre. Mais elle est aussi fragile, peu sûre d’elle, émotive et elle a conscience de ses faiblesses. Sa recherche du frisson est le moteur de ses choix. C’est ce qui la conduit à toujours vivre sur la corde entre danger et sécurité. Et elle sait qu’un jour, elle risque d’aller trop loin. C’est cette dualité qui en fait un personnage particulièrement attachant. D’ailleurs, ils le sont tous. Ivy et Jenks, ses deux partenaires et colocataires, sont aussi importants qu’elle. Sans eux, Rachel ne serait pas la même et la série non plus.

Autre protagoniste fort de la série, Trent, qui est là depuis le début. Il prouve encore une fois qu’il n’a décidément aucuns scrupules. Si Rachel oscille toujours autour de son besoin d’adrénaline, lui a un pied de chaque côté des lignes du bien et du mal. Obtenir ce qu’il désire est pour lui le plus important et ce ne sont pas un petit meurtre ou deux qui le feront reculer. Pourtant, c’est plus fort que moi, je ne peux m’empêcher de le trouver sympathique ! Et ses joutes verbales avec Rachel, sont toujours très drôles.

Ce tome était vraiment très intense. Il s’y passe énormément de choses, tant au niveau de la vie privée des personnages qu’à celui de l’intrigue. On peut être sûr que certains de ces évènements auront des conséquences dans les tomes à venir. Certains des éléments amorcés ici sont très mystérieux et je suis vraiment curieuse d’en savoir davantage. Par ailleurs, l’omniprésence de l’humour et le dynamisme dans l’écriture de l’auteur font, qu’en plus d’être passionnant, ce roman est très agréable à lire.

Roman publié aux éditions Milady – Traduit par Tiphaine Scheuer 

http://www.lespipelettesenparlent.com/?p=311?showComment=1394395966832#c7632963161864754483

3 comments

  • Ah oui bonne idée de s'y remettre. J'ai lu le 6 y a plusieurs mois et faut vraiment que je me mette au 7 bientot ! bon courage pour ta lecture en anglais, je trouve que c'est une des seules auteurs avec Karen Chance qui est difficicile à lire. C'est les deux seuls où je sens que j'ai un peu plus de mal.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *