Haven – Saison 1 à 4

Haven – Saison 1 à 4

Synopsis : Au fin fond du Maine, aux États-Unis, Haven est une ville où les malédictions ont sévi pendant plusieurs décennies. L’agent du FBI Audrey Parker est chargée d’enquêter sur d’étranges phénomènes surnaturels qui ont refait surface récemment…

Créée par Scott Shepherd (2010)
Série inspirée du roman de Stephen King, Le Colorado King
Avec : Eric Balfour, Lucas Bryant, Emily Rose
Saison 5 en production
Série américaine – Genre : fantastique – Format : 13 x 42’

Avis : Haven, petite ville de pêcheur du Maine, serait aussi tranquille et idyllique qu’elle en à l’air, si la moitié de ses habitants ne souffraient pas d’affections étranges et surnaturelles : réveiller les morts, déclencher des tempêtes, se créer un double, etc.

Disons-le tout net, les premiers épisodes ne volent pas bien haut. Les personnages sont sympathiques, mais pas inoubliables, et on n’est pas vraiment soufflé par la crédibilité des acteurs. L’intrigue se consacre principalement à résoudre les problèmes des affectés et, si ceux-ci sont parfois originaux, leurs résolutions sont toujours beaucoup trop faciles. Une écoute attentive et un mot gentil résolvent bien souvent la situation ; le show écorne ainsi sérieusement sa crédibilité.

J’ai été à deux doigts d’abandonner, jusqu’à ce que je tombe sur l’épisode qui amorce enfin une évolution bienvenue dans le déroulé des épisodes. Car ce qui tient en haleine ici, ce ne sont pas les affections des habitants, mais tout le background autour, qui met du temps à se mettre en place. Si les derniers épisodes de la première saison sont nettement meilleurs, la série ne se lance vraiment qu’à la saison 2. Et, celles-ci n’ont beau faire que 13 épisodes, il faut reconnaître que c’est un peu long ! Mais, à partir de cet épisode pivot, j’ai commencé à enchainer les épisodes. Il y avait toujours un nouveau mystère, un nouvel élément à découvrir. Révélations et rebondissements s’entremêlent. Qui est vraiment Audrey Parker ? Que veulent dire les tatouages ? Qu’est-il arrivé au Colorado Kid ? Que cachent les frères Teagues, propriétaires de la gazette locale ?

Au fil des saisons, les cas des affectés gagnent en profondeur et en complexité. Certains épisodes sont même très prenants, même si malheureusement, la résolution reste bien souvent trop facile. Et les mystères de Haven maintiennent un suspense constant. Les personnages sont devenus réellement attachants, notamment le trio Audrey-Nathan-Duke. J’avoue avoir eu les larmes aux yeux pour le final de la saison 3, pour pousser des hauts cris deux minutes plus tard, sur le manque de crédibilité du dénouement.

La saison 4 m’a moins plu ; les questions soulevées par les premières saisons ont été quasiment toutes résolues. Les évolutions proposées ne sont pourtant pas inintéressantes, mais certains rebondissements semblent un peu tirés par les cheveux et artificiels. J’ai notamment trouvé celui du final décevant et ultra attendu. Je regarderais certainement la saison 5, en espérant que le niveau se relèvera, mais également que cela sera la dernière. 

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *