La légende de la pierre / Barry Hughart

La légende de la pierre / Barry Hughart

Une aventure de Maitre Li et Bœuf Numéro Dix, Tome 2

Quatrième de couverture : Le redoutable Prince qui Rit, aidé de ses Moines de la Liesse, a autrefois mis la vallée des Chagrins à feu et à sang. Sept siècles et demi plus tard, un bibliothécaire a été assassiné dans un monastère, et des témoins affirment avoir vu les Moines de la Liesse sur les lieux et entendu un son étrange, surnaturel, résonner. Le Prince qui Rit semble être revenu…
Accompagné par Fils de Lune, le plus grand maître des sons de l’Histoire, et Tourment de l’Aube, la fille de joie au cœur trop tendre, Maître Li – un Sherlock Holmes chinois centenaire possédant un léger défaut de personnalité – et Bœuf Numéro Dix – son surpuissant assistant – partent explorer le tombeau du Prince qui Rit.

Avis : J’avais été enchantée par la première aventure de nos deux compères, Maitre Li et Bœuf Numéro Dix. Malheureusement, je n’ai pas été aussi emballée par cette suite. Du propre aveu de Maitre Li, l’histoire qui nous est contée cette fois est une affaire « dont les enjeux [sont] philosophiques, plutôt que frénétiques ». C’est donc un récit plus calme et porté sur la réflexion, et le petit grain de folie du premier opus m’a manqué.

La plupart des volumes relatant l’intégrale des mémoires de Bœuf ont été saisies et brulées par la Censure Impériale, mais certains sont tout de même parvenus jusqu’à nous. L’un d’entre eux raconte la quête de nos héros pour découvrir si le Prince qui Rit, un être cruel ayant régné sur la région il y a sept siècles, a réussi ou non à sortir de son tombeau comme la population l’avait toujours craint. Et, si c’est bien lui le responsable des problèmes que connaissent dernièrement les habitants, de le renvoyer dans son tombeau, définitivement. Jeux de pistes, négociations, un petit tour aux Enfers et même une ou deux courses poursuites permettront de résoudre ce cas difficile.

Cette nouvelle aventure est aussi extravagante que la précédente, mais l’histoire est, ici, si complexe, que même l’ingénieux et retors Li Kao en est perdu, et le lecteur avec ! Il faut parfois vraiment s’accrocher pour suivre les méandres de son enquête et de ses réflexions. Pourtant, on y apprend des choses inédites. Saviez-vous par exemple que le monde est un cube mesurant 233 1575 pas de côté ? Et que la gravité ne correspond pas du tout à ce que vous imaginiez !

L’humour est toujours présent, mais dans une moindre mesure et surtout, il est très différent du premier tome. Il est plus subtil, mais aussi plus noir. De même, les personnages secondaires m’ont paru moins truculents. L’auteur n’a en revanche rien perdu de son originalité et le dépaysement reste garanti, puisque nous sommes à nouveau plongés dans une Chine mythique.

Roman publié aux éditions Folio (SF) – Traduit par Patrick Marcel 

http://rsfblog.canalblog.com/archives/2013/11/27/28427018.html

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *