Apparition / Kelley Armstrong

Apparition / Kelley Armstrong

Femmes de l’Autremonde, Tome 9

Quatrième de couverture : Suite à la mort de son mari, Robyn Peltier a refait sa vie à Los Angeles en tant qu’attachée de presse. Mais quand sa célèbre cliente, Portia Kane, est assassinée, Robyn, suspectée du meurtre, est contrainte de fuir.
Seule son amie Hope Adams semble de son côté. Cette dernière sait que la jeune femme sera capturée tôt ou tard. Et ce n’est pas la police qu’elle redoute : sans le savoir Robyn s’est mêlée d’une guerre opposant deux puissantes cabales. La semi-démone n’a qu’un seul moyen de protéger son amie : l’entraîner dans son monde. Un univers peuplé de créatures surnaturelles que cette simple humaine ferait mieux d’éviter…

Avis : Un très bon tome, dynamique et entièrement centré sur l’intrigue, ce que j’ai trouvé vraiment très agréable. Nous y retrouvons Hope et Karl, que nous avions appris à mieux connaître dans le précédent volume, Démoniaque. Ils sont à Los Angeles pour venir en aide à Robyn, une amie de Hope, et aucun d’eux ne se doute à quel point elle va avoir besoin de leur soutien et de leurs compétences particulières.

Robyn a en effet assisté au meurtre de son employeuse. Elle devient à son tour la cible de l’assassin. Celui-ci est doté de capacités surnaturelles et semble capable de la retrouver où qu’elle soit. Elle est un témoin plus qu’indésirable qu’il mettra tout en œuvre pour éliminer.

Ce tome est l’occasion d’introduire deux nouveaux personnages : Robyn bien sûr, l’amie 100 % humaine de Hope, mais surtout Finn, l’inspecteur chargé de l’affaire. C’est un nécromancien qui s’ignore. S’il est commun dans sa famille de pouvoir interagir avec les fantômes, ils n’ont en revanche aucune autre connaissance du monde surnaturel qui les entoure. Finn ne travaille ni avec les cabales, ni avec le conseil interracial, dont il ne connait même pas l’existence. Il est isolé, mais il a une grande conscience de son don et de son devoir de le mettre au service des autres. Cela le rend très sympathique. C’est un personnage qu’il serait intéressant de recroiser dans les futurs tomes.

L’alternance des points de vue permet de donner du rythme au récit. Nous suivons ici tous les personnages centraux de l’histoire : Hope, Robyn, Finn et l’assassin. L’intrigue est menée tambour battant, sans temps mort. On ne s’ennuie pas une minute, tant on est mené par la traque et les rebondissements.

J’ai également apprécié l’histoire de la Kumpania. Bien qu’elle ne soit pas vraiment novatrice, sa mise en place est parfaitement réussie et apporte une dimension humaine supplémentaire.

Roman publié aux éditions Milady – Traduit par Marianne Feraud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *