Le Demi-Monde : Printemps / Rod Rees

Le Demi-Monde : Printemps / Rod Rees

Le Demi-Monde, Tome 2

Quatrième de couverture : Entrez dans le monde virtuel le plus perfectionné jamais conçu… et le plus mortel !
Les ombres étendent leur emprise sur le Demi-Monde. Les soldats de Heydrich défilent au pas de l’oie dans les rues de Paris, Lilith, déesse maléfique venue du fond des âges, s’est réveillée, et Norma Williams n’a d’autre choix que de prendre la tête de la résistance. Perdue dans ce cauchemar virtuel, écrasée par les terribles responsabilités qui pèsent sur ses frêles épaules, elle ne peut même pas compter sur ceux qu’elle croyait être ses amis, mais qui l’ont trahi. Pour triompher de la folie du Demi-Monde, elle doit se dépasser… ou périr.

Avis : J’avais été très intriguée par mon entrée dans le Demi-Monde lors du premier tome, même si certains choix scénaristiques de l’auteur m’avaient laissé dubitative. J’ai d’ailleurs apprécié que certaines de ces incohérences trouvent ici une explication. Nous retrouvons ici le mélange d’histoire et d’action dans un univers original, qui je pense, nous réserve encore quelques surprises.

Cette suite reprend directement là où nous avions laissé les héros. Ella, aidée par son fidèle Vanka, est parvenue à sauver Norma des griffes du Quatrième Règne, mais pas à empêcher Aaliz Heydrich d’intégrer le corps de Norma dans le Monde Réel. Tandis qu’Aaliz se lance dans la conquête du peuple américain, motivée par de sombres desseins, tout va de mal en pis pour notre trio. Cernés de toutes parts, ils devront affronter des forces dont ils ne soupçonnaient pas l’existence et qui pourraient bien avoir raison d’eux…

C’est un tome de changement pour les personnages. Les « miracles » qu’Ella a accomplit dans le premier tome grâce à l’aide du NI, l’ont rendue célèbre dans tout le Demi-Monde. Beaucoup la considèrent désormais comme le Messie tant attendue, censée défaire la « Bête ». Norma, quant à elle, devient bien plus sympathique. Alors qu’elle se sentait inutile dans le Monde Réel, elle a compris que dans ce monde en ruine, elle avait une voix et qu’elle pouvait faire partie des gens qui comptent. Elle a enfin décidé de la personne qu’elle veut être et a trouvé un but à sa vie. Seul Vanka reste toujours aussi énigmatique. De nouveaux protagonistes apparaissent également, et d’anciens voient leurs rôles grossir. Le trio improbable que forment Odette, Burlesque et Rivet est l’atout humoristique du livre.

L’histoire se densifie et, à partir du milieu du livre, le rythme devient plus intense. Toutes les intrigues internes au Demi-Monde sont très intéressantes et on découvre ainsi que tous les Dupes ne sont pas de simples marionnettes comme le croient les instigateurs du programme. En parallèle, leur mythologie se développe (le Pré-Peuple, le confinement…) et attise indéniablement notre curiosité.

Une série divertissante, qu’il faut prendre au second degré. Phooka, dans sa chronique du premier tome, avait comparé l’action à celle d’un jeu vidéo et, une fois encore, je trouve l’image très bien trouvée. Je lirai avec plaisir la 3e période, Été.

Roman publié aux éditions J’ai lu (Nouveaux Millénaires) – Traduit par Florence Dolisi 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *