Une Plum sous le sapin suivie de Recherche valentin désespérément / Janet Evanovich

Une Plum sous le sapin suivie de Recherche valentin désespérément / Janet Evanovich

Stéphanie Plum, Tomes 8.5 et 12.5

Quatrième de couverture : Noël approche et Stéphanie n’a toujours pas de sapin, pas de cadeaux et pas une seule décoration dans son appartement… Mais il y a un homme dans sa cuisine ! Un homme costaud, beau gosse, un peu sauvage venu spécialement pour l’aider… Vive Noël !
Et quelle surprise, le beau Diesel réapparaît quelques mois plus tard avec une nouvelle mission : Stéphanie va devoir servir de conseillère conjugale, elle qui n’a jamais été mariée. Et justement, c’est le moment rêvé pour jouer le jeu…

Avis : Ce livre est composé de 2 nouvelles qui s’intercalent respectivement entre les tomes 8 et 9 et entre les 12 et 13 de la série Stéphanie Plum. Dans les romans, j’en suis justement au tome 12, Twelve sharp, je n’ai donc pas été spoilée. Si vous souhaitez tout de même lire ce livre sans en être arrivé là, je pense que vous le pouvez tout à fait (à moins que vous soyez des obsédés du bon ordre !). Les points importants dévoilés, ici, ne concernent en effet que la vie de Valérie, la sœur de notre héroïne.

Dans ces 2 brèves histoires, nous retrouvons Stéphanie égale à elle-même, toujours à la poursuite de ses DDC. La différence c’est que l’auteur incorpore cette fois une dimension fantastique que nous ne trouvons pas dans les romans. Et je dois dire que j’ai eu un peu de mal avec cela. Elle le fait au moyen d’un personnage : Diesel. Comme Steph, il est chargé de ramener des fugitifs. Mais les siens sont d’un genre un peu particulier… puisqu’ils possèdent des pouvoirs magiques. Lui-même n’est pas dépourvu d’un tour ou deux. Bien sûr, nous sommes chez Janet Evanovich, ne vous attendez donc pas à retrouver Superman ou Spider-man. Tout reste loufoque et extravagant.

Dans la première nouvelle, Stéphanie doit retrouver… Pierre Nauël, qui fabrique justement des jouets à la veille de Noël, aidé de ses fidèles (fous furieux serait plus exact) lutins ! Malheureusement, je n’ai pas été emportée par cette histoire et je ne l’ai pas trouvé très drôle. Mais, je pense avoir bloqué sur la partie fantastique de l’affaire. Dans le second récit, Stéphanie doit s’occuper des dossiers d’une « experte en relations » pendant que celle-ci est sous la protection de Diesel. Une intrigue pleine de situations complètement délirantes et propices au rire. J’y ai retrouvé l’humour et l’atmosphère que j’aime tant dans cette série.

Si la famille de Stéphanie, ainsi que Lula, sont bien présents, Ranger et Morelli se font regretter par leur quasi absence. Cela, pour laisser plus de place à Diesel et au jeu de séduction qu’il instaure avec Stéphanie. Bien que je trouve ce personnage globalement sympathique, je n’ai pas été fan de ce rapprochement non plus. Je trouve en effet que notre super héroïne a déjà bien assez à faire avec ses deux hommes !

Malgré les quelques points énumérés précédemment, qui m’ont un peu chagrinée, je reste fan de la franchise. Je ne peux que vous encourager à découvrir les romans, surtout que les éditions Pocket ont annoncé officiellement la réédition des tomes déjà parus (courant 2013 et 2014) et la publication des inédits à partir de 2015. Si ce n’est pas une bonne nouvelle, ça ?!

Roman publié aux éditions Pocket – Traduit par Nicolas Ancion et Axelle Demoulin 

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *