Puzzle / Franck Thilliez

Puzzle / Franck Thilliez

Couverture de Puzzle de Franck ThilliezQuatrième de couverture : Accepteriez-vous de mourir… juste dans un jeu ?
Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont longtemps rêvé de participer à la partie ultime. Celle d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, mais dont on connaît le nom : Paranoïa.
Lorsque les deux amis sont enfin sélectionnés, on leur remet la règle numéro 1 :
« Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. »
Après plusieurs de route, ils arrivent devant un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne portant le nom de « Complexe psychiatrique de Swanessong » où ils sont informés de la règle numéro 2 :
« L’un d’entre vous va mourir. »
Quand les joueurs trouvent le premier cadavre, quand Ilan découvre des informations liées à la disparition mystérieuse de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à établir…
Paranoïa peut alors réellement commencer…

Avis : Vous avez aimé The game de David Fincher avec Michael Douglas ? Alors ce livre est fait pour vous ! Ici, il est difficile de ne pas multiplier les références : Shining, Le briseur d’âmes… Il m’a également beaucoup rappelé le roman d’Anders de la Motte, Le jeu, avec ces deux entités toutes puissantes et mystérieuses qui sont au cœur de l’aventure, même si elles sont traitées de manière complètement différente. Bien que les connotations avec d’autres ouvrages ou films soient nombreuses, Puzzle apporte sa propre originalité. Avec des éléments vus et revus, Franck Thilliez arrive pourtant très bien à nous offrir encore quelque chose de nouveau.

Très prenant et légèrement angoissant, ce nouveau roman nous entraine avec rythme dans une partie alambiquée. Pour trois cent mille euros, oserez-vous défier vos plus grandes peurs ? Huit joueurs vont tenter de le découvrir dans un jeu de piste grandeur nature. Lorsque Paranoïa les entraine dans un ancien hôpital psychiatrique, perdu au cœur des Alpes et au milieu d’une tempête, un huis-clos intense s’enclenche.

L’auteur invite autant son lecteur que ses protagonistes à la réflexion. Qu’est-ce qui est réel et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Qu’est-ce qui vient du jeu et qu’est-ce qui en sort ? De plus en plus de faits troublants surgissent. Les personnages sont-ils manipulés ou nous manipulent-ils ? On est aussi perdu que le héros. Et comme lui, nous devons rassembler les pièces du puzzle.
Le jeu de cache-cache vraiment réussi et l’ambiance « aux petits-oignons », font de ce roman un bon moment de détente. Les fans de chasse au trésor et autres jeux de réflexion, aussi bien que les amateurs de frissons devraient apprécier. En revanche, je suis un peu déçue par la fin car je n’ai pas été vraiment surprise, j’avais pratiquement tout deviné.

« Ils sont partout, ils ne sont nulle-part. Juste des ombres. »

Roman publié aux éditions Fleuve Noir 

9 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *