All clear / Connie Willis

All clear / Connie Willis

Blitz, Tome 2

Quatrième de couverture : Londres, 29 décembre 1940 : l’une des nuits les plus meurtrières du Blitz. Pris au cœur de l’un des pires raids de l’époque, les historiens du futur Michael, Merope et Polly cherchent désespérément à revenir au XXI e siècle. En attendant de trouver un moyen de s’échapper, le trio tente de survivre aux bombardements et aux évacuations, mais il y a plus grave encore : d’après les archives oxfordiennes de 2060, il semblerait que leurs interventions aient modifié le cours des événements… et la guerre pourrait bien se terminer autrement, bouleversant l’Histoire à jamais. Quelle que soit l’ampleur des sacrifices exigés, les voyageurs du futur doivent s’engager dans un combat acharné contre le temps…

Avis : Je profite de cette chronique pour lancer un appel aux éditeurs. S’il vous plait, un petit « Dans les épisodes précédents… », tel que nous en trouvons dans les séries télé, serait vivement apprécié et permettrait ainsi de nous remettre en mémoire les événements passés. J’avais lu le premier tome, Black-out, au moment de sa sortie il y a un an et All clear en est la suite directe. L’auteur ne fait donc aucun rappel sur ce qui s’est passé juste avant. Et j’ai alors vraiment eu du mal à m’y retrouver, ne me souvenant pas de tous les faits auxquels les personnages faisaient allusion.

Bon, ceci dit, après un moment d’adaptation, cela ne m’a pas empêché de littéralement dévorer ce tome. Je l’ai trouvé encore meilleur que le premier. Plongée au cœur des évènements, Connie Willis a su me tenir en haleine tout du long. Les quelques passages qui se déroulent en 2060 et en 1944 augmentent encore le suspens. Que va-t-il se passer ? Nos historiens arriveront-ils à s’échapper des griffes de l’Histoire ? S’en sortiront-ils vivants ? C’est un tome riche en émotions, qui m’a mis les larmes aux yeux à plusieurs reprises.

Nous retrouvons Polly, Eileen et Mike coincés en 1940 et terrifiés de ne plus pouvoir rentrer chez eux, mais surtout, d’avoir changé l’issue de la guerre. Leurs actions intempestives et leurs interactions avec les contemporains ont-elles altéré le cour des évènements ? Si c’est le cas, le continuum devra alors se débarrasser d’eux, ainsi que de toutes les personnes qu’ils ont côtoyés, afin de remettre la marche de l’Histoire dans le bon sens. Dans ce volume, nous apprenons également à mieux connaitre Mary et Ernest, ces voyageurs qui étaient restés très mystérieux dans le premier tome. Et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à cela !

Le portrait de la vie des anglais pendant le blitz est particulièrement vivant et parfaitement retranscrit. L’auteur a de toute évidence fait énormément de recherches sur cette période qu’elle maitrise sans conteste, tant le ton sonne juste. Elle nous parle des bombes, du rationnement, des abris mais aussi des joies simples que pouvaient connaitre la population, telles qu’un rendez-vous galant, la joie d’aller au théâtre ou simplement un thé bien chaud. Comme dans le 1er tome, Connie Willis fait ici un hommage vibrant au peuple anglais : courage, dévotion, sacrifice, amitié… Mais les faits relatés permettent également d’approfondir nos connaissances ou de tout simplement rappeler les passages importants de cette guerre : Fortitude South, le programme Ultra… 

Voilà un diptyque que je recommande chaleureusement si vous souhaitez vous plonger dans une histoire passionnante qui mêle intelligemment science-fiction et vérité historique.

Roman publié aux éditions Bragelonne – Traduit par Joëlle Wintrebert et Isabelle Crouzet 

9 comments

  • J'ai acheté Black-Out pendant l'opération des ebooks à 1€, mais je ne m'y suis toujours pas mise. Pourtant le contexte et le sujet m'intéressent beaucoup !
    En tout cas, contente de te lire dire que la seconde partie est à la hauteur de la première. Et je note que dans l'idéal, il ne faudrait pas laisser s'écouler trop de temps entre les deux 😉

    Reply
  • Tu as tout compris ^^ J'espère que cela te plaira autant qu'à moi, mais je te préviens qu'il ne faut pas non plus trop t'attendre à quelque chose de trop scientifique. Le côté SF sert avant tout à la mise en contexte.

    Reply
  • Oui, pour le coup je me doute, au final le voyage dans le temps n'est là que pour expliquer la présence des personnages ? Le sujet principal est plutôt de développer diverses situations autour du blitz, je suppose ?
    En tout cas je repasserai une fois lu pour te dire 😉

    Reply
    • En gros, c'est ça. Il y a quelques histoires de paradoxe dans le 2, mais ça reste quand même léger. C'est surtout la vie pendant le blitz qui est mis en avant. J'ai trouvé ça vraiment réussi, mais je sais que certains ont été un peu déçus.

      Reply
  • Jolies critiques des 2 tomes, toutefois le sujet et la longueur du premier tome me font passer l'envie de m'y essayer.
    600 pages de description de vie avant l'emballement du premier tome, ça me fait trop craindre un au bonheur des dames ^^.

    Reply
  • Je l'ai terminé ma lecture hier et pense publier ma chronique prochainement, mais j'ai été moins emballé que toi. Une lecture sympathique mais qui aurait mérité clairement des coupes.

    Reply
  • Heureusement que tu es passée sur mon blog car sinon je n’aurais pas su que tu l’avais lu, ta chronique n’est pas sur Bibliomania ! En tout cas, je suis d’accord avec ce que tu en dis sur le côté historique, et sur les rebondissements (notamment Mary et Ernest) et l’émotion. Et comme toi, j’aurais bien aimé un petit rappel en début de livre.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *