Le mystère du drake mécaniste / Lilith Saintcrow

Le mystère du drake mécaniste / Lilith Saintcrow

Emma Bannon & Archibald Clare, Tome 1

Quatrième de couverture : Au service de Sa Majesté, du pays… et pour rester en vie !
Emma Bannon est sorcière au service médico-légal de l’Empire. Sa mission : protéger Archibald Clare, un mentaliste renégat qui travaille dans l’illégalité. Ses pouvoirs de déduction à lui sont légendaires ; quant à elle, sa sorcellerie est plus que puissante. Malheureusement, ils se détestent cordialement…

Avis : Très loin de ses séries d’urban fantasy (Danny Valentine, Jill Kismet, Strange Angels), Lilith Saintcrow opère ici dans un tout nouveau genre. Ce mélange de fantasy et de steampunk nous entraine dans un univers étrange et un peu difficile d’accès au premier abord. Il peut même paraître un peu brouillon. Petit à petit, je me suis pourtant laissée prendre au jeu et c’est avec une curiosité grandissante que j’ai lu ce tome de mise en place.

S’il faut un peu s’accrocher au début, c’est parce que le lecteur est jeté dans l’histoire avec peu d’explications. Les informations ne sont fournies qu’au compte-goutte, que ce soit sur l’intrigue en cours ou sur le passé des personnages. Il faut donc un peu de temps pour prendre ses marques, et comprendre les tenants et aboutissants de cette histoire.

Emma Bannon est un agent au service de Britannia, l’esprit régnant de l’île. Sa dernière mission est de résoudre et comprendre la série de meurtres qui secoue la communauté des mentah, des êtres aux capacités cognitives exceptionnelles. Pour cela, elle sera aidée d’Archibald Clare, l’un des derniers survivants. Ils vont ainsi mettre au jour une conspiration qui menace Victrix même, l’incarnation actuelle de Britannia.

Contrairement à ce que dit la 4e de couverture, Emma et Clare ne se détestent pas. Ils viennent de se rencontrer et s’observent encore avec circonspection, ne sachant s’ils peuvent se faire confiance. Ils sont accompagnés d’un troisième protagoniste d’importance, Mikal. Il est le Bouclier d’Emma. Il est chargé de la protéger face à tous dangers, et de mourir à sa place, s’il le faut. Il a obtenu ce poste dans des circonstances pour le moins exceptionnelles, mais également très mystérieuses ! Ils entretiennent, tous, des relations complexes, dont la méfiance semble être la base.
Les chapitres suivent tour à tour les 2 héros. J’ai eu une petite préférence pour ceux consacrés à Emma. Ils sont plus drôles. Elle essaie toujours de ressembler à une dame, mais avec son si mauvais caractère, c’est peine perdue à chaque fois. Et puis, il faut dire qu’entre son ombrageux Bouclier et elle, il y a des étincelles. Cela ajoute un peu de piment. Ceci dit, les pensées intempestives de Clare rendent ses chapitres également assez divertissants. Pour lui, seuls comptent la logique et la réflexion. En cela, il m’a vraiment rappelé Sherlock Holmes.

Le monde présenté mélange habilement magie et technologie. Chevaux mécaniques et personnes aux membres altérés trouvent leur place au milieu des sorciers, des marées renouvelant la magie et des créatures mythiques telles que les dragons ou les griffons.

Ce tome d’introduction, peut-être un peu long à se mettre en place, est plein de promesse pour la suite. Il serait intéressant de creuser le passé des personnages, ainsi que leurs liens, qui sont appelés à se resserrer. Une fine équipe d’enquêteurs est entrain de naitre ici. Ce qui on l’espère permettra de construire l’intrigue avec plus de fluidité. Mais connaissant Lilith Saintcrow, je n’ai pas d’inquiétudes. Elle ne peut que nous préparer des aventures plus tendues à chaque tome.

Roman publié aux éditions Le Livre de Poche (Orbit) – Traduit par Michelle Charrier 

8 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *