Martini shoot / F.G. Haghenbeck

Martini shoot / F.G. Haghenbeck

Quatrième de couverture : Un zeste d’érotisme et de glamour,
Un soupçon de jalousie et de rivalité,
Une bonne mesure de soleil et d’humour,
Quelques gouttes de chantage et de spéculations immobilières,
Mélangez pour obtenir un cocktail explosif à déguster sans modération !
Sunny Pascal, détective privé et surfeur, doit assurer la sécurité pendant le tournage à Puerto Vallarta de La nuit de l’iguane, le film de John Huston. Le casting réunit aussi bien Liz Taylor, Richard Burton, Ava Gardner que Deborah Kerr et Sue Lyon… Autant dire que pour tenir le coup Sunny va avoir besoin de quelques verres.

Avis : J’avais à priori tout pour être la bonne cible de ce livre : j’aime Tennesse Williams (bien que La nuit de l’iguane ne soit pas mon préféré), j’aime les vieux romans et films noirs et l’ambiance qui s’en dégage. Pourtant, je suis passée à côté de l’histoire. L’atmosphère de Martini shoot rappelle indéniablement celle des romans de Raymond Chandler. Malheureusement, Sunny Pascal le héros, n’a rien du charisme d’un Philip Marlow, et la sauce ne prend pas.

Avant tout roman d’atmosphère, l’intrigue n’est ici qu’un prétexte et cela se ressent. Il est difficile de la suivre, étant donné que le héros lui-même s’en moque. Elle est opaque, et plusieurs fils s’en échappent. Il était parfois bien dur de les relier entre eux. Au final, elle n’avait que peu d’intérêt.

Doté d’un certain cynisme, les réparties caustiques du héros sont malheureusement souvent gâchées par un humour que je qualifierai de « à deux balles » et pourtant, croyez-moi, je suis généralement plutôt bon public. De plus, l’auteur colle au genre au point d’en ramener tous les clichés : la blonde incendiaire et fatale, le héros alcoolique qui se retrouve toujours par terre, la brute épaisse… sans pour autant offrir de contrepoint.

Néanmoins, il faut concéder l’hommage ainsi que la forme originale que prend ce roman. Chaque chapitre débute par un cocktail, sa recette et un petit d’historique d’accompagnement. Ceci dit, j’avoue qu’au bout d’un moment, j’ai tout de même survolé ces passages. Vous l’aurez compris, je ne lirai pas la suite des aventures de Sunny Pascal, qui se poursuivent dans L’affaire Tequila.

Roman publié aux éditions Folio – Traduit par Juliette Ponce 

Merci à Livraddict et Folio pour ce partenariat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *