Magic slays / Ilona Andrews

Magic slays / Ilona Andrews

Kate Daniels, Tome 5

Quatrième de couverture : Plagued by a war between magic and technology, Atlanta has never been so deadly. Good thing Kate Daniels is on the job.
Kate Daniels may have quit the Order of Merciful Aid, but she’s still knee-deep in paranormal problems. Or she would be if she could get someone to hire her. Starting her own business has been more challenging than she thought it would be—now that the Order is disparaging her good name, and many potential clients are afraid of getting on the bad side of the Beast Lord, who just happens to be Kate’s mate.
So when Atlanta’s premier Master of the Dead calls to ask for help with a vampire on the loose, Kate leaps at the chance of some paying work. Turns out this is not an isolated incident, and Kate needs to get to the bottom of it—fast, or the city and everyone dear to her might pay the ultimate price . . .

Avis : Attention, coup de cœur ! Ce 5e tome confirme que Kate Daniels est sans conteste ma série d’urban fantasy préférée et un must du genre ! Révélations, combats et sentiments sont au rendez-vous.

Une des choses qui rend ce tome excellent, c’est qu’on y retrouve tous les personnages emblématiques que nous avons rencontrés au fil des aventures de Kate. Leurs histoires personnelles aident à tisser une histoire dense et enrichissent ainsi l’intrigue comme la vie de notre héroïne.

Andrea est de retour et nous apprenons enfin ce qui avait motivé sa disparition à la fin du tome 4. Derek, quant à lui, est toujours aussi teigneux et drôle. Il devient de plus en plus clair qu’un jour il sera calife à la place du calife ! Et Julie… Julie est au centre de ce tome. Si je ne peux vous dire pourquoi, sachez que l’auteur a réussi à complètement me retourner avec ce rebondissement ! Nous retrouvons également des personnages secondaires qui n’ont décidément pas fini de faire parler d’eux, comme Saiman et Jennifer.

Bien sûr, sa majesté des fourrures, est de la partie. Et pour ceux qui avez des craintes, je vous rassure, ce n’est pas parce que Kate et Curran sont désormais en couple, que leur relation va changer. Au contraire, elle reste toujours aussi explosive ! On est loin de la romance fleur bleue et aseptisée. Merci, Ilona Andrews! Et le nouveau statut de femelle alpha de Kate réserve quelques passages bien drôles, surtout lorsqu’elle doit présider aux jugements…

Ce tome est également intense en émotions. Kate devra faire face à des révélations très dures sur sa famille. Ce sera l’occasion d’en apprendre enfin plus sur son ascendance maternelle. Mais cela remettra aussi en question ses sentiments et ses certitudes sur les personnes qui l’entourent. Par ailleurs, les évènements qui ont lieu ici vont toucher nos personnages en plein cœur. On découvrira ainsi la sauvagerie qui sommeille chez les métamorphes, dont le contrôle est habituellement si important pour eux ; et surtout, nous verrons jusqu’où Kate est capable d’aller pour assouvir sa soif de vengeance.

Au niveau de l’intrigue, elle est dans la lignée des précédentes. Cette fois Kate devra enquêter sur une société secrète extrêmement bien organisée, puissante et qui a réussi à s’infiltrer dans tous les lieux de pouvoirs d’Atlanta. Autant dire que ce ne sera pas de tout repos, surtout lorsque l’on sait que leur but est rien de moins qu’éliminer toute magie ! Et qu’ils semblent bien en avoir les moyens…

Un tome extrêmement prenant et riche en bouleversements, qui en promettent d’autres à leur tour. Le cliffhanger final est absolument terrible et donne encore plus envie de se jeter sur l’opus suivant !

Roman publié aux éditions Ace Books

7 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *