Baiser de l’Ombre / Richelle Mead

Baiser de l’Ombre / Richelle Mead

Vampire Academy, Tome 3 

Quatrième de couverture : Pour Rose, l’heure de la vérité approche. L’entraînement est de plus en plus difficile, elle manque de concentration, ses cauchemars l’empêchent de dormir. Et elle voit des fantômes… Un nouvel effet secondaire du lien qu’elle partage avec son amie Lissa ou est-elle en train de devenir folle ? Ce n’est pas à l’académie que Rose pourra trouver le repos. Les Strigoï choisissent ce moment pour attaquer et Dimitri est pris en otage. Rose aura à surmonter le plus terrible des dilemmes. Elle doit à tout prix protéger Lissa mais cela signifie-t-il forcément perdre pour toujours l’homme qu’elle aime ? 

Avis : Voilà un roman qui n’a, en soit, rien d’exceptionnel ni de très novateur, mais qui m’a pourtant captivée et émue. Il est porté par une héroïne sympathique, douce et gentille, mais qui sait également être forte, violente et dure. Elle a du répondant et c’est son caractère volontaire, têtu et impulsif qui la rend attachante – et qui lui cause également beaucoup de problèmes ! 

Rose est une jeune fille vive à qui il arrive sans arrêt quelque chose. Entre ses différentes sautes d’humeur, sa joie de vivre et ses bagarres, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. Elle fait vivre le roman à chacune de ses émotions. Surtout, qu’à cause du « baiser de l’ombre », elle est plus versatile, plus soupe au lait et aigrie. Elle est en train de changer, et son comportement devient parfois assez incompréhensible. Ses « nouveaux » pouvoirs finissent par nous faire douter de sa santé mentale, de ses perceptions, et même d’elle-même. On ne sait plus où démarre la réalité et où commence les conséquences de son choc post-traumatique dû à la perte d’un de ses amis. 

Dans ce volume, le personnage mystérieux et charismatique d’Adrian est beaucoup plus présent. Ces sentiments pour Rose sont évidents, même si on se demande, au début, si l’intérêt qu’il lui porte, n’est pas surtout dû à son désir de la mettre dans son lit. Les provocations et les dialogues sarcastiques et piquants qu’ils échangent, pimentent le récit. 

Le scénario est assez prévisible, mais l’auteur a réussi à me happer jusqu’à la dernière page de son récit, à m’accrocher au livre et à ne le poser qu’avec regret. L’intrigue amoureuse, l’élément central de cette série, est pour beaucoup dans cet état de fait. On ne réchappe pas à l’éternel triangle amoureux, même si pour l’héroïne le choix est déjà fait, et est même évident pour nous. Le caractère de Rose, courageuse et prête à tout pour ses amis, jusqu’à risquer sa propre vie, rend également ce roman prenant. Toutefois, elle découvrira, ici, les limites de son dévouement, que tout compte fait, sa vie à elle aussi a un prix. Ce tome constitue un tournant dans sa vie « simple » et planifiée : un volume d’accomplissement personnel, mais aussi de forte désillusion. 

Roman édité par les éditions Castelmore – Traduit par Karen Degrave

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *