Broken / Karin Slaughter

Broken / Karin Slaughter

couverture de broken de karin slaughterWill Trent Series, Tome 4

Quatrième de couverture : Le corps d’une jeune femme assassinée de manière atroce est découvert dans un lac du comté de Grant.
Quelques heurs plus tard, Tommy Braham, l’assassin présumé, un attardé mental, est arrêté après avoir grièvement blessé un policier lancé à ses trousses. Incarcéré, il passe aux aveux et se suicide dans sa cellule. Sur les murs, son ultime message, comme un appel au secours : « Pas moi ».
Sara Linton, l’ancien médecin légiste du comté de Grant, retourne pour la première fois dans la ville où son mari policier a été tué. Rongée par la culpabilité car Tommy a été l’un de ses patients, Sara se lance dans une enquête désespérée.
Elle demande l’aide de Will Trent, l’agent fédéral du Georgia Bureau of Investigation : les deux enquêtreurs vont devoir se confronter à des policiers corrompus et impitoyables.
Ainsi qu’à un redoutable tueur…

Avis : Après l’excellent Génésis, Karin Slaughter réunit à nouveau les protagonistes phares de ses 2 séries à l’occasion d’un pèlerinage. Sara Linton est en effet de retour à Heartsdale. La ville où elle est née, où elle a vécu, mais surtout, la ville où elle a connu et perdu dans de terribles conditions son mari, le shérif Jeffrey Tolliver. Le drame qui va toucher, ici, l’un de ses anciens patients lors de ce qui devait être une simple réunion de famille, va être pour elle l’occasion de mener une vendetta contre Lena Adams, la femme qu’elle juge responsable de la mort de son mari.

Après le meurtre d’une étudiante et le suicide du suspect en cellule, Sara saute sur l’occasion pour faire intervenir dans l’affaire ses amis du GBI. Gangrénée par la corruption, la police de Grant County n’est plus ce qu’elle était du temps de Jeffrey. Entre faux-semblants et manipulations, l’agent spécial Will Trent aura bien du mal à faire la lumière sur cette affaire. Il devra trouver la vérité au milieu de ceux qui mentent pour sauver leur peau, ceux qui le font par fidélité – mal placée – et ceux qui ont encore des choses annexes à cacher.

C’est seul, que Will vient à Heartsdale. Faith, sa partenaire, est en arrêt car elle est sur le point d’accoucher. Heureusement, elle apporte toujours son précieux concours à Will par le biais du téléphone. Son indispensable personnage, ainsi que ses remarques piquantes permettent d’introduire une touche d’humour bienvenue dans le roman.

J’avoue cependant être un peu déçue par ce dernier opus de l’auteure. Je l’ai trouvé d’un niveau en dessous par rapport aux précédents. Je ne me suis pas sentie emportée par le rythme du récit et l’intrigue m’a paru moins élaborée que ce à quoi Karin Slaughter m’avait habituée. Alors que jusqu’à présent, elle réussissait à mêler les deux avec brio, et cela constituait une des grandes forces de ses romans, elle se concentre ici, peut-être un peu trop sur les relations qui lient ses personnages et ce, au détriment de l’enquête.

J’avais tellement hâte de retourner à Grant County, un peu trop peut-être. Surtout que je m’attendais à quelque chose de plus explosif, notamment dans les révélations. Malheureusement, sur ce point-là, j’en ai été pour mes frais ! Le meurtre de Jeffrey reste encore dans le flou et c’est très frustrant ! De même, Lena conserve d’importants secrets… et ils le resteront jusqu’au bout ! C’est très énervant pour le lecteur que je suis de ne pas tout savoir. Et, je pense, que cela porte une grande part de ma déception.

Roman traduit par Bernard Ferry – Édité par Grasset 

Lire l’extrait 

6 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *