The following

The following

Synopsis : Joe Carroll, un serial killer diabolique, utilise la technologie pour créer une secte de tueurs en séries, tous reliés les uns aux autres alors qu’ils sont dispersés aux quatre coins des États-Unis. L’ancien agent du FBI Ryan Hardy, qui l’a traqué et capturé par le passé, qui a même écrit un livre sur lui et qui connait la moindre de ses ruses, se voit contraint de reprendre du service…

Créée par Kevin Williamson (2013)
Avec Kevin Bacon, James Purefoy, Natalie Zea
Série en production – 1 saison, 6 épisodes
Série américaine. Genre : Thriller. Format : 42mn

Avis : Un premier épisode intense, une intrigue bien ficelée… Qui croire, à qui faire confiance quand votre voisin, votre baby-sitter ou la personne assise à coté de vous dans la file d’attente peuvent se révéler être des psychotiques mis en place des années auparavant pour mieux vous atteindre et vous frapper en plein cœur ?

Joe Caroll, enseignant de littérature et fan de l’œuvre d’Edgar Allan Poe, voit dans la mort une expression de l’ « art » romantique, et a décidé de la mettre en scène de la plus macabre des façons. Arrêté après une dizaine de meurtres par un agent du FBI qui y a laissé sa santé, aussi bien physique que mentale, il a réussi à développer en prison un réseau de suiveurs. Guide charismatique, il apprend à ses jeunes recrues à passer à l’acte, les inspire et leur donne l’étincelle pour continuer son « œuvre »… Œuvre, dont il est le chef d’orchestre et présente lui-même comme un livre, avec des chapitres, un héros, un background…

The following lance un bon thriller de divertissement, enlevé et prenant. Kevin Bacon est excellent en flic alcoolique et torturé, et les méchants sont des hallucinés complètement frappadingues. Le face à face qui oppose Ryan Hardy à Joe Carroll, n’est pas sans rappeler celui du Silence des agneaux. De nombreux rebondissements et flash-backs, un rythme rapide et des cliffhangers à chaque fin d’épisode en font une série addictive pendant laquelle on ne s’ennuie pas.

Toutefois, je ne peux m’empêcher de m’interroger sur la pérennisation de ce show. Je crains que ce soit le genre de scénario qui s’essouffle rapidement. Combien de saisons sont prévues ? Les scénaristes ont-ils déjà la fin en tête ? Car je doute que l’intrigue puisse tenir plus de 2 ou 3 saisons. À voir…

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *