Les portes du paradis / Melissa de la Cruz

Les portes du paradis / Melissa de la Cruz

Les Vampires de Manhattan, Tome 7 

Résumé de l’éditeur : La confrontation ultime aura lieu entre les Sang-Bleu et les Sang-d’Argent. Le décor de ce dernier combat ? Ce sera Londres, la ville où se trouvent les portes du paradis. Cette bataille paraît inévitable mais tous ignorent ce qui la déclenchera. Théodora craint deux choses plus encore que la guerre : se retrouver devant son grand amour perdu et imaginer que les Sang-Bleu et tout ce pourquoi elle s’est battue soient perdus à jamais… 

Avis : Ce 7e tome fournit une bonne conclusion à cette série jeunesse, légère et prenante. Il est vrai que l’auteur use de nombreuses facilités dans son scénario, mais cela tient la route. On ne s’ennuie pas et on est, comme à chaque tome, vite pris dans l’intrigue. 

Melissa de la Cruz réussit à maintenir le suspense jusqu’à la fin et donne du rythme à son récit, en utilisant toujours la même technique, l’alternance de protagoniste à chaque chapitre. L’auteur insère également quelques passages montrant Gabrielle et Michel dans leur incarnation passée au cours du 15e siècle. Ces derniers permettent de mieux comprendre la situation présente et pourquoi Gabrielle s’est détournée peu à peu de Michel, pour finalement choisir Bendix, le père de Théodora. 

Certains personnages se sont révélés plus passionnants que d’autres à suivre. J’avoue avoir eu du mal avec celui de Bliss. Alors que j’avais bien en tête l’endroit où j’avais laissé les autres protagonistes, je ne me souvenais plus de ce qui était arrivé à cette dernière. C’est un personnage plus en retrait dans l’intrigue et l’histoire. Du coup, il est moins intéressant à suivre. Son rôle dans le dénouement final me semble d’ailleurs assez obscur et son intervention m’a plutôt déçue. Je m’attendais à ce qu’elle joue un rôle de première importance dans ce combat, mais elle ne semble être qu’un facteur mineur dans la victoire ou non de Lucifer. Les autres personnages sont égaux à eux même. On retrouve la douce et combattante Théodora ; le fidèle et cœur tendre Oliver ; un Jack prêt à tout et qui assume ses responsabilités ; et une Mimi changée par l’amour qui ne vit plus que pour se venger. 

Le regroupement des forces se fait à la fois dans le monde d’en bas et dans celui d’en haut, ce qui laisse présumer de l’imminence du combat final. En attendant, Lucifer, manigance toujours autant et, jouant les ignorants, manipule aisément d’anciens traitres qui souhaitent se rallier à lui. La tension monte petit à petit. Malheureusement, des passages tels que les retrouvailles de Théodora avec sa famille paternelle, et les amours de Bliss plombent le rythme soutenu que l’auteur s’était pourtant appliquée à mener. Ce qui est d’ailleurs assez incompréhensible. Certes, ces scènes sont intéressantes, mais on se demande vraiment pourquoi Melissa de la Cruz nous perd dans des détails alors que le combat est proche et que les héros ne devraient pas perdre une seule minute et se préparer pour la future bataille à venir. C’est un sentiment récurrent que j’ai eu pour le personnage de Théodora. On la voit à tour de rôle, préparer des diners mondains, partir à la recherche de son père, faire la fête. Des futilités énervantes à suivre, mais qui l’air de rien nous maintiennent sous pression, avec l’envie de découvrir la suite de l’histoire. 

Ce qui m’a également gêné dans ce tome, ce sont les absences flagrantes de Gabrielle et Michel tout le long du livre, à l’exception des passages concernant leur incarnation passée. C’est assez incompréhensible. La fin est également un peu facile, mais je crois qu’on n’aurait pas voulu un autre dénouement à cette histoire.
J’ai passé un agréable moment à lire ce livre écrit dans un style fluide et léger, mais je ne l’ai pas trouvé non plus exceptionnel. C’est un livre de détente et de loisir, idéal pour ne pas se prendre la tête, qui plaira certainement aux fans de la série. 

Roman édité par les éditions Albin Michel – Traduit par Valérie Le Plouhinec

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *