Jalousie / Lili St. Crow

Jalousie / Lili St. Crow

couverture de Jalousie de Lili St CrowStrange Angels, Tome 3

Quatrième de couverture : Le Vrai Monde est un endroit effrayant.
Demandez simplement à l’orpheline de seize ans, Dru Anderson, une fille déterminée qui a eu sa juste part des méchants. Elle est armée, dangereuse et prête à tuer et à poser les questions plus tard. Il va donc lui falloir du temps pour savoir à qui elle peut faire confiance…
Au moment où Dru se croit en sécurité, tout lui explose en pleine face. Son père et sa mère ont disparu depuis bien longtemps, ses protecteurs Graves et Christophe n’ont qu’une envie, celle de s’égorger, et un nosferatu de quatre cents ans, Sergej, ne cessera pas de la poursuivre tant que son armée de vampires assoiffés de sang ne l’aura pas réduite en miettes.
Dru finit par se rendre à la Schola Prima — le véritable centre de formation des djamphirs et le siège de l’Ordre — et la vie est sur le point de devenir encore plus proche du Vrai Monde. Et voilà que se présente une toute nouvelle svetocha — une diablesse aux cheveux roux prénommée Anna, qui tient l’Ordre dans le creux de sa main, et qui préfèrerait tuer Dru plutôt que de partager sa célébrité. Mais il s’avère que Dru possède quelque chose qu’Anna désire. Et cette chose s’appelle Christophe Reynard…
Comment Dru peut-elle croire que l’Ordre va la protéger alors que sa dirigeante veut la faire disparaître?

Avis : Dru et Graves se retrouvent enfin à la Schola Prima, l’école principale où Christophe souhaitait les envoyer au lieu de l’école de seconde zone où ils avaient atterri dans le tome 2. Mais sont-ils pour autant en sécurité ? Bien que Dru ait désormais droit à son contingent de gardes du corps djamphirs, il y a toujours un traitre au sein de l’Ordre. Comment savoir à qui faire confiance ? Quand Christophe joue à nouveau la fille de l’air, quand Anna, la dirigeante de l’Ordre voue une haine si évidente à Dru, quand des souvenirs refoulés viennent à nouveau vous hanter…

Voilà encore un très bon opus. On ne s’y ennuie pas une minute. L’histoire est rythmée entre le présent et les souvenirs de Dru, qui apportent une dimension supplémentaire. L’ambigüité des personnages et de leurs alliances ajoutent à la tension ambiante. Le seul point positif d’être dans cette école pour Dru est qu’on lui apprend enfin quelque chose d’utile : sorcellerie sympathique, sécurité élémentaire, biologie paranormale…

Dru a repris du poil de la bête depuis le dernier tome. Elle ne sait toujours pas bien où elle va, mais elle essaie d’avancer droit devant. Ses relations, que ce soit avec Graves ou Christophe, se complexifient. Les 200 dernières pages sont palpitantes. Action, révélation, coups de théâtre… pour une fin explosive et terriblement frustrante quand on n’a pas la suite sous la main !

Roman traduit par Dominique Chichera – Édité par ADA éditions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *