Le bizarre incident du chien pendant la nuit / Mark Haddon

Le bizarre incident du chien pendant la nuit / Mark Haddon

couverture de Le bizarre incident du chien pendant la nuit de Mark Haddon

Quatrième de couverture : Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine ? Christopher Boone,  » quinze ans, trois mois et deux jours « , décide de mener l’enquête. Christopher aime les listes, les plans, la vérité. Il comprend les mathématiques et la théorie de la relativité. Mais Christopher ne s’est jamais aventuré plus loin que le bout de la rue. Il ne supporte pas qu’on le touche, et trouve les autres êtres humains… déconcertants. Quand son père lui demande d’arrêter ses investigations, Christopher refuse d’obéir. Au risque de bouleverser le délicat équilibre de l’univers qu’il s’est construit…

Avis : Cela faisait très longtemps que ce livre attendait au fond de ma PAL. Si je l’en ai sorti, c’est grâce au challenge Livra’deux pour Pal’addict ; il faisait parti des choix que m’a proposé Meldc, ma partenaire. Et vraiment, je ne le regrette pas ! Mark Haddon nous conte ici une histoire originale et des plus touchantes.

Le héros, Christopher, est un être à part. Il est autiste. Sa vie suit des règles et des codes très stricts que la plupart des gens qui l’entourent ne comprennent pas ou ont du mal à suivre. De même, il a également beaucoup de difficultés à saisir toutes les subtilités de notre monde. Les plaisanteries et les expressions idiomatiques lui échappent complètement. C’est un être franc, incapable de mentir, et je l’ai trouvé profondément attachant.

C’est lui qui emmène le récit. Sa maîtresse lui a conseillé d’écrire quelque chose qu’il aurait envie de lire, alors il écrit un roman policier. C’est ce livre que nous lisons. Dans un style simple et clair, aidé d’illustrations, il nous raconte comment il a découvert le chien de la voisine, assassiné, et comment il a décidé de trouver qui était le meurtrier. Au cours de son enquête, il va apprendre des vérités pénibles, qui feront éclater la bulle de sécurité autour de lui. C’est innocent et enfantin, et en même temps, très intelligent et fin. D’une manière non dénuée d’humour, bien qu’involontaire de la part du narrateur mais clairement volontaire de celle de l’auteur, il nous décrit, avec ses mots à lui, sa vision du monde. Et c’est impressionnant de voir à quel point cela sonne juste.

Sans misérabilisme aucun, ce roman est un beau plaidoyer sur la différence, la compréhension et l’acceptation de l’autre. Christopher étant un être tout à fait unique, cette lecture sera en plus, très instructive. Vous y apprendrez comment calculer les nombres premiers et à différencier les types de crises cardiaques. Vous saurez tout sur les trous noirs et sur Le chien des Baskerville, de Conan Doyle. Mais vous apprendrez aussi que c’est le jour de Noël et par un membre de sa famille qu’on a le plus de chance de se faire assassiner ! Vraiment, que demander de plus ?

Roman traduit par Odile Demange – Édité par Pocket 

logo livra deux pour pal addict

7 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *