Le protocole pélican, Tome 2 / Marazano, Ponzio

Le protocole pélican, Tome 2 / Marazano, Ponzio

Quatrième de couverture : A travers le monde, douze citoyens ordinaires sont enlevés et conduits en un lieu secret pour être soumis à une étrange expérience…
Quelles sont les raisons de ces enlèvements ? Qui en est le commanditaire ? Que cherchent les scientifiques qui cartographient l’esprit de ces condamnés d’un genre nouveau ? Prisonniers ou geôliers, scientifiques ou cobayes, coupables ou innocents… tous devront se soumettre au protocole…

Avis : Ce tome est surprenant. Les dessins sont toujours aussi réalistes et nous plongent facilement dans l’ambiance de ce huis-clos. Cette incompréhension, cette colère, cette rage de la part des « unités » qui ne comprennent pas ce qui leur arrivent, tous ces sentiments et les couleurs sombres de la palette utilisée par le coloriste donnent une atmosphère suffocante, glauque à l’histoire. On fait face à une âpreté surprenante alors qu’aucun mauvais traitement n’est enduré par les protagonistes. Seule une médication « placebo » et une étude psychologique leur sont administrés. D’ailleurs, quel type d’expérience subissent-ils ? Les médecins sont-ils conscients que, eux aussi, sont soumis au protocole pélican ? Dans quel but ? Pour apprendre quoi ? Jusqu’où va aller cette expérience ? Voilà autant de questions que l’on se pose et auxquelles les auteurs ne nous répondent pas encore.

Même si l’ambiance est très bien retranscrite, j’ai été moins convaincue et légèrement déçue par ce 2e tome, qui tourne, pour moi, un peu en rond. Il n’apporte rien de nouveau. Seule la fin est assez surprenante, mais au fond pas tant que cela. Toutefois, je reste très intriguée par cette histoire. J’aimerais en savoir plus sur ce protocole pélican et je lirai donc volontiers le prochain tome, en espérant que la fin de cette série ne se finisse pas en queue de poisson.

BD éditée par les éditions Dargaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *