Le pays de non-vie / Ange & Guinebaud

Le pays de non-vie / Ange & Guinebaud

couverture de Le pays de non-vie

La Geste des chevaliers dragons, Tome 3 

Quatrième de couverture : Quand les dragons apparaissent, le chaos les suit et ravage les régions alentour. Un chaos que seules les jeunes vierges peuvent traverser indemnes…

Avis : A chaque tome de cette série que je lis, je me fais toujours les mêmes réflexions : le scénario est bien pensé et intéressant, mais l’auteur aurait pu éviter quelques facilités, ce qui l’aurait rendu bien meilleur. Comme par exemple, ici, le souhait du chevalier-dragon exaucé à la fin de ce tome. C’est assez mal amené et cela arrive de manière trop prévisible. Je n’apprécie pas non plus cette tendance qu’ont les auteurs à vouloir que le Chevalier-dragon se dénude à chaque combat contre le dragon. Je n’en vois pas trop l’utilité et la symbolique. Je trouve au contraire cela grotesque et avilissant.

Le scénario est, cette fois-ci, moins étudié et très basique. Les retournements de situations et les rebondissements sont bien faits et intéressants, mais l’ensemble manque de profondeur et de soins. La fin est tellement « courue d’avance », que l’on n’arrive pas à croire que l’auteur ait choisi ce dénouement. Il est vraiment décevant.

J’ai également moins apprécié les dessins, que j’ai trouvés parfois peu soignés. Dans certaines scènes, le visage du Chevalier-Dragon est méconnaissable. Les traits et les expressions transforment sa physionomie et donnent l’impression d’un travail bâclé et manquant d’application.

Le début de ce tome était assez prometteur, mais au fil des pages, il se révèle en dessous des deux précédents, que ce soit dans l’histoire ou dans l’intrigue. C’est plus simpliste et la fin trop attendue, sentimentaliste et niaise ruine le tout. Je ne suis donc pas tentée dans l’immédiat de lire la suite.

BD éditée par les éditions Soleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *