Le Subtil Parfum du soufre / Pierre Bottero

Le Subtil Parfum du soufre / Pierre Bottero

couverture de Subtil parfum de souffre de Pierre Bottero

A comme association, Tome 4

Résumé de l’éditeur : Lors d’une mission particulièrement éprouvante, Ombe sauve la vie d’un loup-garou. Elle ne l’aurait peut-être pas secouru si elle avait su qu’elle en tomberait amoureuse… Car son corps a beau être incassable, son cœur, lui, ne l’est pas.

Avis : Je n’ai pas accroché à ce volume. Comme pour le 2e tome, Pierre Bottero présente Ombe en héroïne sûre d’elle, incassable, dure et forte, et cela ne me touche pas. Et pourtant, on voit bien que c’est une brave fille. En manque d’affection et d’attaches, elle a vécu des moments durs. Pour mieux survivre, elle fait désormais tout pour ne pas être touché par ce qui l’entoure. Malgré tout cela, je reste davantage attachée à Jasper qu’à Ombe. Son manque de confiance en soi, son autodérision et son
humour potache, m’attendrissent davantage.

Pourtant, l’auteur nous la montre, ici, plus humaine, un peu plus sensible. On découvre une facette de sa personnalité, fortement enfoui au plus profond d’elle, pour ne pas souffrir. Et d’ailleurs, à peine révélée, elle la camouffle immédiatement sous cette carapace de Super-héroïne. Il est donc bien dur d’être longtemps émue par ce qu’il lui arrive. Mais j’aime, cependant, son côté impulsif et irréfléchi. Elle agit d’abord avec ses poings, puis avec son esprit. Elle en a conscience, mais comme elle le souligne, c’est plus fort qu’elle. Son cerveau lui dit : « stop ! Réfléchi ! », mais ses jambes, son instinct sont plus rapides que sa pensée. Elle essai de résoudre ce problème, de freiner ses premières intentions et donc de respecter avec soin les recommandations de Walter : « de la discrétion, Ombe ! ». Mais qu’est-ce que c’est dur !

L’approche d’Ombe faite par Pierre Bottero est peut-être meilleure dans ce livre que dans le 2e tome, mais le scénario est toujours aussi faible, de même que l’intrigue. Tout manque de profondeur, de détails. Le récit est trop court, et c’est comme toujours, bien dommage. J’avoue également avoir été déçue par cette fin, qui est, à mon avis, beaucoup trop niaise. Toutefois, la trame de fond m’intrigue toujours au tant et je lirai donc volontiers la suite des aventures de Jasper et Ombe.

Roman édité par les éditions Gallimard/Rageot (Jeunesse)

LC avec :  Anna002, Aniouchka, Blanche, Reveline, Myiuki22, Flof13, ComicsBook

1 comment

  • J'ai ressenti exactement la même chose. Roman trop court, un peu superficiel et un peu trop rapide. J'ai pas trop de mal avec Ombe, mais c'est le traitement de l'histoire qui me perturbe. Comme toi, je suis très intriguée par la trame de fond et j'ai hâte d'en savoir plus.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *