Bad to the bone / Jeri Smith-Ready

Bad to the bone / Jeri Smith-Ready

couverture de Bad to the bone de Jeri Smith ReadyLe sang du rock, Tome 2 

Quatrième de couverture : Quand Ciara Griffin et son équipe d’animateurs radio vampires organisent une soirée à réveiller les morts pour Halloween, ils n’imaginent pas que la fête pourrait mal tourner. Mais l’émission de minuit est piratée par des fanatiques religieux. Et il va s’avérer que ceux qui tirent les ficelles de cette retransmission clandestine sont membres d’un groupe d’extrémistes qui considèrent qu’un bon vampire est un vampire bien mort.

Avis : À chaque fois que je lis un tome du Sang du rock, cela me donne l’envie irrépressible de voir le film Pump up the volume. Je ne sais pas pourquoi, car ils n’ont pas vraiment de points communs, mais si vous ne le connaissez pas encore, je vous le conseille, car il est vraiment fun ! Mais revenons plutôt à Bad to the bone ! J’avais beaucoup aimé le premier tome de cette série plutôt novatrice dans le genre. Et ce deuxième volet était bien sympathique même si, malheureusement, l’effet nouveauté est déjà passé. Les points forts de cette série, l’humour, l’originalité des vampires avec leurs TOC et la musique sont toujours bien présents. Et, le talent si particulier de Ciara pour les arnaques va encore une fois leur être bien utile, et c’est l’un des attraits de ces romans.

En effet, nos amis se découvrent de nouveaux ennemis à qui leur promotion marketing ne plait pas du tout ! Et en plus d’être anti-vampires, ils sont également réactionnaires ! Les émissions des DJ sont piratées par un groupe de fanatiques qui coupe systématiquement toutes celles de Regina, ainsi que toutes les chansons interprétées par des femmes ! La station reçoit également de nombreuses menaces et plusieurs attentats sont perpétrés. Toujours sur la brèche dès que l’on s’attaque à ses poulains, Ciara, s’infiltrera dans ce qui a tout l’air d’être une secte et découvrira ainsi qu’ils ont affaire, rien de moins qu’au Ku Klux Klan des vampires !

Dans Bad to the bone, l’accent est particulièrement mis sur le couple que forment Ciara et Shane. Ils sont vraiment mignons tous les 2. Leur relation est amusante et pas du tout niaise. Shane est un maniaque du contrôle. La lettre qu’il laisse à Ciara sur l’utilisation du lave-vaisselle est hilarante. Le plus gros regret, c’est que les autres DJ restent trop en retrait. À part Shane, on ne connait que Regina et légèrement Jim. Les autres sont malheureusement assez interchangeables pour le lecteur.

Je suis allée un peu vite en disant, dans ma chronique du tome 1, que Ciara était une fille ordinaire. Elle a, en fait, un pouvoir assez particulier : son sang a des propriétés curatives pour les vampires. Je ne sais trop que penser de cela. Ce point était très légèrement abordé dans le premier tome, mais il est, ici, plus développé. Je trouve ce pouvoir un peu trop pratique, même s’il ne guérit pas de tout, heureusement. Et son explication m’a semblé un peu tirée par les cheveux. À voir ce que l’auteur va en faire par la suite.

J’avoue que même si j’ai pris plaisir à lire ce second tome, j’ai un peu peur de l’évolution de la série. De plus en plus, l’idée d’une Ciara guerrière semble se rapprocher, et je trouverai cela vraiment dommage. La série perdrait ainsi ce qui fait une partie de son charme.

Roman traduit par Sébastien Baert – Édité par Milady

Enregistrer

Enregistrer

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *