La traque / Gabriel Katz

La traque / Gabriel Katz

Le puits des mémoires, Tome 1
Quatrième de couverture : Trois hommes se réveillent
dans les débris d’un chariot pénitentiaire accidenté en pleine montagne. Aucun
d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour
laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces,
une horde de guerriers venus de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu
et à sang pour les retrouver. Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués
pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent
la violence, les complots et la magie noire.
Je remercie grandement les éditions Scrineo et Livraddict pour m’avoir permis de lire ce roman.
Avis : Ce roman est incontestablement une jolie
découverte. J’ai vraiment adoré le style d’écriture de l’auteur, qui arrive à
nous captiver dès les premières pages. J’ai été happée par l’histoire de ces
trois hommes amnésiques, à propos des quels on s’interroge forcément. Qui
sont-ils ? Pourquoi étaient-ils enfermés dans des cercueils ? Qu’ont-ils
fait pour mériter cela ? Où étaient-ils conduits ? Ce récit est
accrocheur et prenant et nous fait dévorer ce roman. L’écriture simple et
limpide rend cette lecture agréable, de même que le ton léger, qui fleure à
divers moments avec l’humour. Des petites touches qui m’ont fait sourire et rire,
et qui ont augmenté mon intérêt et mon engouement pour ce premier tome.
J’ai beaucoup aimé les trois protagonistes porteurs du roman :
Karib, ce mage volubile caractérisé par sa bonhomie, Nils, personnage taciturne
et solitaire et Olen, le charmeur affable. D’ailleurs, comment ne pas les
apprécier lorsqu’on lit les conditions dans lesquelles ils ont repris
connaissance ? Et d’autant plus, quand on prend conscience de la perte de
tous les éléments personnels de leur vie. Ils ne se souviennent plus de leur
nom, de qui ils sont et à quoi ils ressemblent. Leur réveil au sommet de cette
montagne constitue leur naissance. Ils sont vierges de souvenirs et vont se
construire au fur et à mesure. Par cela, ils sont touchants et attachants. On
va découvrir au fur et à mesure des caractères bien trempés qui rendent souvent
leurs discussions pleines d’ironie, amusantes et agréables à lire. Ils sont
toujours en train de se taquiner, comme trois frères, de plaisanter et de se
moquer (Ah ces fameuses feuilles de thé !). Cela rend l’œuvre légère et
gaie.
L’auteur sait également très bien ménager le suspens en
maintenant longtemps secrète l’identité de nos trois compères. Mais, même après
avoir révélé quelques informations, on ne peut déterminer avec assurance celle
de Karib. L’auteur nous laisse dans le flou, même si nous avons nos petites
idées sur le sujet. En plus de titiller notre curiosité, Gabriel Katz fait
monter la pression petit à petit, car ce roman n’est autre que la fuite
effrénée de nos trois héros. Ils vont sans cesse endosser de nouvelles
identités pour arriver à mieux se fondre dans le paysage, mais leur astuce
va-t-elle durer ? C’est ce que l’on se demande sans arrêt et on est sur le
qui-vive pour eux à chaque instant. On craint qu’ils ne se fassent rattraper et
prendre par les « bicolores ».
Voilà un roman qui allie judicieusement fantasy, humour et
amitié sur un fond de guerre et de magie noire. Un mélange avisé qui est un
vrai plaisir à lire. Néanmoins, la fin m’a légèrement déçue, car je m’attendais
à un dénouement beaucoup plus spectaculaire. Cependant elle ne gâche en rien ce
premier tome qui pose parfaitement les bases, le décor et les personnages. De
nombreux points méritent d’être davantage exploités, notamment les
« bicolores », la nécromancie ou encore le Fils de la lune, mais les
débuts de cette série sont très prometteurs et j’attends maintenant fermement
la sortie du 2e tome en octobre prochain. Un roman que je conseille
de découvrir.

4 comments

    • Je suis d'accord avec toi, ce tome 1 n'a pas de dénouement, mais il arrive parfois que certains (et même des premiers) tomes de série en aient un (ex : Le tome 1 des fils des Brumes de Brandon Sanderson,…). Je ne me plains pas à ce sujet, mais je regrette plutôt que l'auteur n'est pas fait une fin plus frustrante, plus spectaculaire avec un rebondissement ou un événement qui aurait relancé l'intrigue. Car avec cette fin, on se retrouve un peu dans la même situation qu'au début du roman mais en ayant appris quelques informations en plus sur les personnages. J’ai adoré ce premier tome, mais je m’attendais à plus, à mieux de la fin. D’où ma déception, qui n’en est pas vraiment une ! Car je le redis, j’ai beaucoup aimé ce livre !!!!

      Reply
  • J'ai très envie de découvrir moi aussi ce livre, l'histoire parait vraiment original, du moins le début. Ta chronique semble confirmer tout cela. Alors prochain achat en vue ! bonne journée Zina

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *