L’homme-rune / Peter V. Brett

L’homme-rune / Peter V. Brett

couverture de L'homme rune de Peter V. Brett

Le cycle des démons, Tome 1 

Il y a parfois de très bonnes raisons d’avoir peur du noir…
Dans le monde d’Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Le seul espoir de survie : s’abriter derrière les runes magiques qui repoussent ces monstres. Seule une poignée de Messagers brave la nuit.
Mais lorsqu’une terrible tragédie le frappe, le jeune Arlen décide qu’il ne veut plus vivre dans la peur : il quitte sa ferme et part sur les routes en quête d un moyen de vaincre les démons.

Avis : J’ai adoré L’homme-rune ! Il me faisait de l’œil depuis longtemps, mais c’est suite à la bonne critique de Liestra que je me suis laissée tenter. Et vraiment, je ne le regrette pas. Je suis rentrée tout de suite dans l’histoire pour ne plus pouvoir m’en décrocher !

De l’enfance à l’âge adulte, nous suivons avec passion l’évolution d’Arlen le Messager, de Leesha la Cueilleuse d’Herbes et de Rojer, le jongleur, sur plus de 10 ans, de 319 AR (Après le Retour) à 332. Chacun a sa propre histoire, chacun aura ses propres épreuves à affronter. Ce sont des personnages forts, vivants et captivants. Je me suis beaucoup attachée à eux, particulièrement à Arlen et Leesha. Arlen est courageux et intelligent. Malgré son jeune âge, il se rend compte de l’injustice du monde et a l’envie d’en découdre. Mais, plus que tout, il est épris de liberté. Les murs de la nuit ont beaux être invisibles, ils sont tout de même bien là. Leesha, quant à elle est une jeune fille au sens moral aigu. Elle est généreuse, timide et douce, mais les évènements vont l’amener à devoir s’affirmer. Rojer, est celui que nous rencontrons le plus tard dans l’histoire. Il craint énormément les démons, qui lui ont tout pris dès sa plus tendre enfance, pourtant il se découvrira un pouvoir sur eux. Au fil de notre lecture, nous ne faisons qu’attendre avec impatience le moment où ces trois protagonistes finiront par se rencontrer et voir ce qu’ils pourront accomplir ensemble. En créant ces excellents premiers rôles, l’auteur n’a pas, pour autant, oublié de travailler ses personnages secondaires, qui sont tout aussi intéressants. Il y a par exemple la vieille Bruna, le messager Argen ou encore Arrick Beauchant, cet homme sans morale qui va tout abandonner pour s’occuper d’un orphelin.

J’ai trouvé le monde construit très original et prenant. Nous découvrons ces petits villages, où les hommes n’ont d’autres remparts contre les attaques des démons, que des runes gravées sur les frontons de leurs murs. Ces hommes vivent dans la terreur, car chaque nuit sort du Cœur une horde de chtoniens affamés. Des démons, qui, sans relâche, et toute la nuit durant, attaquent leurs protections, cherchant une faille dans le maillage. Des démons que rien, ne semblent pouvoir abattre. Peter V. Brett fait danser les chtoniens sous sa plume, et cette danse a quelque chose de beau et d’effrayant en même temps. Il nous fait ressentir la peur, la colère et le désir de liberté des personnages. Il retrace un monde sombre et impitoyable où, si dans les hameaux, « la nuit, mon ennemi devient mon frère », il n’en n’est pas de même dans les villes, mieux protégées où règnent l’égoïsme et une âpre concurrence.

L’auteur nous présente un univers étoffé, bien construit et mystérieux. Mais c’est également un grand roman d’aventures. On est happé de la première à la dernière ligne par ces 3 personnages en quête de liberté, de rédemption et d’espoir. De Fort Miln à Fort Krasia, en passant par le Creux du Coupeur, on suit les péripéties de nos héros, leurs combats, leurs victoires comme leurs échecs, pour se sentir tout simplement vivants. C’est un récit passionnant, que j’ai eu beaucoup de mal à lâcher. C’est tout à fait le genre de livre qui vous fait dire : « Allez, encore un chapitre ! ». Je n’ai désormais plus qu’une hâte : lire la suite !!

Le tome 2, La lance du désert, sortira  le 19 octobre 2012 au format poche.

Roman traduit par Laurent Queyssi – Édité par Milady

Enregistrer

10 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *