La compagne de l’archange / Nalini Singh

La compagne de l’archange / Nalini Singh

Chasseuse de vampires, Tome 3

Quatrième de couverture : « Après les mésaventures de Pékin et une longue convalescence, me voici enfin prête à regagner Manhattan en compagnie de mon Archange. Mais les éléments se déchaînent aux quatre coins du monde, provoquant des désastres sans précédent qui font trembler le Cadre. Si l’on en croit la légende, il semble qu’un Ancien se réveille, et croyez-moi, ça n’augure rien de bon ! » 
Avis : Après le combat contre Lijuan à Pékin, Elena et Raphaël sont de retour à New York et leur relation est plus forte que jamais. Malheureusement, tout n’est pas aussi stable dans leur ville. Les vampires semblent devenus fous, la soif de sang se répand, et ils attaquent les civiles. En parallèle, le monde entier est en proie à des cataclysmes sans précédents et tous les archanges rencontrent de grandes difficultés à se contrôler. Pour le monde angélique, les présages sont clairs : un ancien est en train de se réveiller. Le parfum d’orchidée noire, qui flotte dans l’air, indique son identité : Caliane, la mère de Raphaël et la plus ancienne et folle des archanges. 
Disons-le tout net, je me suis ennuyée durant ce tome. Je pense que cela est dû, en grande partie, au nombre absolument ahurissant de répétitions, qui ont alourdi le récit. J’ai également trouvé ce tome bien plus « cul-cul » que le précédent. Autant le couple Elena-Raphaël avait su me toucher dans Le souffle de l’archange, autant j’ai trouvé, ici, ce rabâchage et cette surexposition des sentiments exaspérants. Les scènes de sexe sont d’ailleurs également bien plus présentes. D’autre part, j’ai été déçue par les nouvelles interactions de Lijuan. Encore plus qu’à la fin du tome 2, j’ai envie de dire « tout ça, pour ça ?! ». 
Au niveau des points positifs (oui, il y en a quand même !), ce sont les histoires familiales, qui tirent le roman hors de l’eau. J’ai trouvé intéressant les rebondissements liés à la famille d’Elena. On apprendra à mieux connaître sa belle-mère et ses sœurs et quelques secrets seront encore découverts cachés sous le tapis. J’ai également apprécié le traitement qui était accordé à la mère de Raphaël à la fin. Je le trouve bien plus prometteur que l’autre choix. 
Bon, comme je souffre d’une très grave maladie (la curiosité) je lirai tout de même le suivant, mais j’avoue que je ne me précipiterai pas dessus. Je suis sûre que les fans, quant à eux, trouveront leur compte dans ce tome, car il contient tout de même, les éléments de base qui font une bonne série d’urban-fantasy : action, romance et secrets. Pour moi, le mélange n’a pas pris, mais c’est un avis tout personnel !

Livre lu dans le cadre d’une lecture commune avec : Tsuki, Mia, ChoOkette, Azariel, Titisse, Reveline, Laura1912

6 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *