Le pouvoir des six / Pittacus Lore

Le pouvoir des six / Pittacus Lore

couverture de Le pouvoir des six de Pittacus LoreLes loriens, Tome 2

Résumé : ILS se rapprochent.
ILS nous traquent.
ILS sont au courant pour le Sortilège et
ILS connaissent nos Dons.
ILS en savent trop.
NOUS ne serons plus jamais en sécurité.
NOUS devons nous réunir et NOUS BATTRE…
…NOUS SOMMES VOTRE SEUL ESPOIR.
Depuis la catastrophe survenue à Paradise, John, Six et Sam sont en fuite et défraient la chronique. Considérés maintenant comme des terroristes, ils doivent redoubler de prudence pour échapper aux forces de police et aux Mogadoriens. Mais attirer l’attention peut aussi avoir des avantages… Quelque part en Espagne, quelqu’un a repéré ce trio inattendu et n’attend qu’une chose : pouvoir les rejoindre !

Avis : À la fin de Numéro Quatre, nous avions laissé John, Sam et Six en fuite après la mort de plusieurs personnes et l’explosion du lycée de Paradise. Le début du roman est assez déstabilisant, car nous ne retrouvons pas nos héros. Nous rencontrons Marina, une jeune fille de 17 ans qui vit dans un couvent en Espagne. C’est une Gardane, elle est numéro Sept. Sa Cêpane, Adelina, a cessé de croire en leur mission et se consacre à sa seule foi. J’ai craint un moment, que le récit ne s’attache qu’à cette nouvelle héroïne. Heureusement, nous retrouvons rapidement les autres, pour une histoire qui va alterner les points de vue, puisque nous allons suivre en parallèle les aventures de Marina et celles de John et de ses compagnons.

J’avais trouvé le premier tome sympathique, mais assez léger et plutôt jeune et si j’ai voulu lire la suite, c’était avant tout par curiosité. Et bien je dois dire que ce second tome est une bonne surprise, car il est d’un niveau nettement supérieur ! C’est prenant, rythmé, le style est dynamique et très visuel. Bref, on ne s’ennuie pas une minute. D’autant que plus les pages défilent et plus l’histoire s’accélère. Nous avons même droit à quelques révélations. De plus, là, où Numéro Quatre manquait d’humour, il y a dans Le pouvoir des six des moments vraiment très drôles. Quant aux personnages, ils sont vraiment sympathiques. John agit toujours comme un jeune imbécile, mais Six et Sam relèvent sacrément le niveau. Forte et intelligente, Six tient toutes les promesses que nous avions entrevues dans Numéro Quatre. Sam est le meilleur ami dont tout le monde rêve : dévoué, fidèle et courageux. Et on s’attache rapidement à Marina et à sa petite protégée, Ella.

Alors, oui, il y a des facilités, quelques incohérences et l’auteur laisse plusieurs points dans un certain flou artistique et j’ai trouvé cela quand même vraiment dommage. Mais il n’empêche, on a plaisir à le lire Le pouvoir des six et envie de savoir ce qu’il va se passer ensuite !

The Rise of Nine, le tome 3 sortira cet été aux États-Unis.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *