Le chemin qui menait vers vous / Laurent Latorre, William Réjault

Le chemin qui menait vers vous / Laurent Latorre, William Réjault

Résumé : « C’est la mort de Nicolas Sarkozy qui a tout précipité. »
Printemps 2017. Peu de temps avant l’élection présidentielle. Le dernier choc pétrolier a plongé le monde dans le chaos. Malgré le nucléaire, la France est elle aussi touchée par la pénurie d’essence. Pire : la nourriture se raréfie, il n’y a quasiment plus d’électricité, plus d’internet, plus de téléphone. Le pouvoir est dépassé, divisé. Tous les repères de notre existence quotidienne s’écroulent les uns après les autres…

Le chemin qui venait vers vous a d’abord été un livre numérique interactif et participatif qui fut publié sur iPhone.

Avis : Imaginez… ça commence avec le prix du pétrole en constante augmentation, les licenciements, les dépôts de bilans… Ça ne vous rappelle rien ? Puis, les coupures d’électricité, plus d’essence, plus de moyens de télécommunication, plus d’informations, les supermarchés ne sont plus approvisionnés…

2017, dans un Paris désormais silencieux, Guillaume et sa compagne Laure, décident de descendre à Bayonne tenter de retrouver les parents de celui-ci. 700 km à pieds, par les chemins de Compostelle. Ils seront accompagnés dans leur périple par Cécile, leur belle-sœur enceinte de 7 mois, Cyril, un gamin des rues et du mystérieux Clément, un homme sombre, aux motivations troubles. Partis dans l’espoir d’une vie meilleure, plus simple, ils vont découvrir une France qui se désagrège. Des milices se sont formées, le racisme n’a jamais été aussi fort, l’argent n’a plus de valeur (pour ceux qui en ont encore). Les villes sont à feu et à sang et seules les campagnes semblent a peu près s’en sortir encore grâce au retour à la terre.

L’histoire, servie par une écriture fluide et sans temps mort, est racontée à la première personne par Guillaume, entrecoupée régulièrement par les notes de Laure. La lecture augmente en tension au fil des pages et de leurs pas. L’incertitude et l’angoisse sont présentes à chaque moment. La peur, le découragement et la colère assaillent les personnages. « Survivre » est désormais le mot d’ordre. Arriveront-ils au bout du chemin ? Et qu’y trouveront-ils ?

Le chemin qui menait vers vous est un roman d’anticipation tellement réaliste que s’en est effrayant. Et tout l’intérêt est là : ces hommes et ces femmes, cela pourrait bien être nous, demain. Et vous, que feriez-vous alors ? Comment réagiriez-vous ? Quel homme ou quelle femme deviendriez-vous ?

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Le seul reproche que je pourrais faire, c’est le nombre de questions restées en suspens au sujet des personnages. Ils trouveront certainement une réponse dans les deux tomes, qui suivront, car nous avons affaire, ici, au premier volume d’une trilogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *