Meurtre à Shakespeare / Charlaine Harris

Meurtre à Shakespeare / Charlaine Harris


Lily Bard, Tome 1

Quatrième de couverture : « Je m’appelle Lily Bard et je mène une petite vie tranquille à Shakespeare, Arkansas, où je me suis installée pour oublier mon passé. Aujourd’hui, tout a changé. En rentrant, j’ai fait une macabre découverte : le cadavre de mon propriétaire. Après avoir paniqué et mis mes empreintes partout, je me suis éclipsée… Je n’ai plus le choix, il faut que je retrouve l’assassin avant que l’on ne vienne sortir les squelettes de mon placard… »

Avis : Charlaine Harris est une auteure bien connue par tous les fans de sa série La communauté du sud. Et les éditions J’ai lu semblent avoir décidé de publier toute sa bibliographie ! La série Lily Bard est l’une de ses toutes premières. Rien de fantastique ici, il s’agit plutôt d’une bonne vieille enquête policière.

Lily est une femme discrète, elle ne demande rien à personne et souhaite surtout que personne ne lui demande rien ! Traumatisée (et on le serait à moins !) par l’agression dont elle a été victime il y a quelques années, elle n’a pas d’amis et ses seul loisirs sont les cours de karaté qu’elle prend 3 fois par semaine. Le reste du temps elle mène une vie paisible et se consacre à son travail de femme de ménage. Son histoire est vraiment touchante et le ton employé est juste et sobre. Depuis son agression, elle a profondément changé, elle est devenue dure et inflexible, bien déterminée à ne plus jamais être une victime. Son travail lui permet de tout connaître des petits secrets de ses voisins et lui sera bien utile pour découvrir le meurtrier. Si elle décide de mener sa propre enquête c’est parce que l’assassin semble la harceler.

J’ai eu beaucoup de mal au début avec le style de l’auteur, que pourtant, je connaissais déjà ! Mais il y a ici de nombreuses répétitions, le discours est souvent redondant et beaucoup de commentaires de l’héroïne ne servent… à rien ! Heureusement l’histoire est distrayante et c’est amusant de rencontrer les protagonistes « de l’intérieur » par les yeux de Lily. Alors, l’enquête ne révolutionnera pas le monde du polar, mais elle tient la route et on ne s’ennuie pas, malgré un début longuet. Par contre j’ai relevé quelques incohérences dans l’intrigue secondaire, dommage. Par ailleurs, j’ai trouvé sa relation avec l’un des personnages un peu rapide et du coup, peu crédible, au vue de ce qui nous est expliqué sur son caractère et son passé. Ceci dit, je lirai la suite des aventures de cette héroïne atypique avec plaisir.

Le tome 2, Fin d’un champion, sort le 16 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *