La fille de braises et de ronces, Livre 1 / Rae Carson

La fille de braises et de ronces, Livre 1 / Rae Carson

Quatrième de couverture : Princesse d’Orovalle, Elisa est l’unique gardienne de la Pierre Sacrée. Bien qu’elle porte le joyau à son nombril, signe qu’elle a été choisie pour une destinée hors normes, Elisa a déçu les attentes de son peuple, qui ne voit en elle qu’une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée… Le jour de ses seize ans, son père la marie à un souverain de vingt ans son aîné. Elisa commence alors une nouvelle existence loin des siens, dans un royaume de dunes menacé par un ennemi sanguinaire prêt à tout pour s’emparer de sa Pierre Sacrée. Délaissée, humiliée, la princesse devra s’affirmer au milieu des intrigues de la cour, du grondement d’une guerre inévitable et des mirages de l’amour. Il lui faudra puiser en elle le courage nécessaire à sa survie et à celle de son peuple. Accepter enfin d’être l’Elue de son propre destin…

Avis : L’histoire de ce premier tome est originale parce qu’elle est menée par une anti-héroïne. L’auteur joue sur ce décalage en faisant tenir le premier rôle à une jeune adolescente de 16 ans, timide, enrobée, qui fuit toute responsabilité en se mêlant peu aux affaires de la cour et qui préfère se réfugier dans la nourriture, son seul réconfort. C’est cette jeune fille somme toute banale, mais intelligente qui se trouve être l’Elue et qui est sensée faire des choses extraordinaires, comme sauver son peuple. Cette singularité n’est pas déplaisante et m’a beaucoup plu.

Au début du roman, on est donc loin de se dire qu’Elisa a l’étoffe d’une héroïne. Elle est trop craintive, frêle, soumise aux obligations et en retrait. Son mal être et son sentiment d’être dépréciée par sa sœur et son père la pousse à « s’empiffrer ». Et son mariage ne fait que lui confirmer cette sensation. Elle a l’impression d’être vendue et, que par cette union, sa famille se débarrasse d’elle. Il lui faudra un exil dans un pays lointain, un mari distant, un enlèvement, la traversée d’un désert et une marche forcée pendant plus d’un mois, de nouvelles rencontres, des trahisons, des morts, de la souffrance… pour la changer, la transformer en une personne qui compte. Ce vécu l’a forgé, l’a fait mûrir et lui a fait prendre conscience qu’en tant qu’Elue elle a des responsabilités à honorer.

Elle reste une jeune fille comme les autres, quelqu’un de banal, mais qui par sa volonté, sa force et sa bravoure va inciter les autres à vouloir changer les choses. Elle va insuffler à tout un peuple du courage pour mener le combat. Elle devient en tant que telle, une héroïne, une personne de valeur, honnête, qui va amener son entourage à l’estimer et à se dévouer pour elle. Elisa sort grandie de son aventure et changée aussi bien intérieurement qu’extérieurement. Elle est plus assurée, plus confiante en elle et malgré la perte d’être chers et de moments difficiles, elle continue à se battre et à avancer. Cela force l’admiration. Le Destin l’a bien choisi, même si elle croit le contraire, car elle agit toujours pour le mieux.

L’histoire est bien écrite et le style permet de facilement prendre en main le récit. Ce dernier n’est pas en soi très prenant, mais on suit avec plaisir le parcours de l’Elue. Cette sympathique jeune femme dans laquelle on s’identifie aisément. Elle est maligne, intelligente, droite, même si un peu naïve au début. Les divers rebondissements étaient assez inattendus mais la fin et le scénario étaient assez prévisibles. L’auteur réussi tout de même à maintenir notre intérêt, pas par un rythme soutenu, mais par l’intrigue qui nous tient en haleine jusqu’au dénouement.

Je ressors de cette lecture avec un avis mitigé car même si l’histoire est joliment racontée en faisant preuve de qualités, je n’ai pas complétement été conquise. Le gros point fort de ce roman, c’est son héroïne. En s’étoffant au fur et à mesure du récit, elle prend de la noblesse et de la grandeur et donne à ce premier tome de la richesse et de la profondeur. A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *