La conspiration de la couronne / Michael J. Sullivan

La conspiration de la couronne / Michael J. Sullivan

Les révélations de Riyria, Tome 1

Quatrième de couverture : Royce et Hadrian, voleur et mercenaire, n’ont jamais reculé devant une mission. Le danger, c’est leur fonds de commerce. Alors, quand on leur propose la fortune servie sur un plateau d’argent, ils pensent n’en faire qu’une bouchée. Ils n’avaient pas prévu qu’on leur tendrait un ignoble piège. Les voilà accusés du pire des crimes : l’assassinat du roi ! Pour sauver leur peau, ils n’auront pas le choix. Il leur faudra dénouer les fils d’un mystère qui, depuis des générations, renverse les monarques et bouscule les empires.

Je remercie les éditions Milady et Livraddict pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

Avis : Voilà un bon premier tome, qui démarre en douceur, et dans lequel j’ai beaucoup aimé les personnages et le ton donné par l’auteur. Il est enjoué, léger et, voulu légèrement humoristique. Et en quelques mots, quelques phrases, Michael J. Sullivan arrive facilement à nous immerger dans son histoire et son intrigue.

J’ai vraiment adoré les deux protagonistes principaux, même s’ils sont un peu stéréotypés. C’est d’ailleurs ce qui fait en partie leur charme. Au début, ils jouent les fanfarons et semblent assez prétentieux. Puis au fur et à mesure, on se rend compte qu’ils ont de quoi se vanter de par leur expertise et leur art. Ils excellent dans leur travail de voleur et ont une réputation qui attire de nombreux clients, surtout les plus fortunés. Ils sont roublards, mais leur appât du gain aura raison d’eux et causera leur perte.

Mais ce n’est pas la seule raison de leur malheur et de leur situation. Les bonnes actions d’Hadrian ont aussi une part de responsabilité. En effet, ce dernier se révèle à de nombreuses reprises comme le grand justicier, le défendeur des petites causes. Lui, le mercenaire, se montre chevaleresque, et agit souvent par bonté de cœur. Avec Royce, ils aiment se faire passer pour des durs, des hommes « sans peur et sans reproches » et être vus comme des mauvais garçons. Mais derrière cette carapace qu’ils se sont formés, on trouve des hommes tendres, fragiles et sensibles qui agissent avec honneur et courage et, surtout, avec leur cœur. Ils forment un duo de choc et se complètent parfaitement. Hadrian est le mercenaire, habile au combat. Royce est le voleur réfléchi et intelligent.

On aime leur espièglerie, leur roublardise et leur chevalerie et ils sont pour ma part, pour beaucoup dans le plaisir que j’ai eu à lire ce roman. De plus, le style de l’auteur est limpide et clair, sans heurt dans le déroulement des évènements et nous plonge facilement dans un complot national. Un bon premier tome plaisant à la lecture, qui m’a conquise et m’a donné envie de poursuivre cette aventure. Car l’auteur ne fait que nous présenter le potentiel et les nombreuses intrigues à venir. Beaucoup de pistes, tels que le passé de nos deux héros ou encore le devenir du magicien Esrahaddon, ne sont qu’effleurées dans ce premier tome. Elles nous intriguent et nous donnent très envie d’en découvrir davantage et forcément, de vouloir lire absolument les volumes suivants.

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *