Viral de Kathy Reichs

Viral de Kathy Reichs

Quatrième de couverture : Tory Brennan n’est pas la nièce de sa tante pour rien… À 14 ans, elle tient déjà beaucoup de Tempe, l’anthropologue judiciaire, à commencer par le goût des sciences et du risque. Dans cette île isolée de Caroline du Sud, où sa petite bande aime à vadrouiller, les plages et les bois regorgent de sujets curieux : de coquillages, de singes, de chiens-loups, et de cadavres. Des restes humains auxquels les quatre adolescents auraient mieux fait de ne pas s’intéresser…

Avis : Soyons clair dès le début, ceci est un roman jeunesse et, il n’a rien à voir avec les écrits habituels de Kathy Reichs sur Temperance Brennan. Son héroïne, Tory Brennan, n’a qu’un vague lien de famille avec « Tante Tempe » et cette dernière n’interviendra pas au cours de l’histoire. Viral, c’est le Club des 5 mâtiné de fantastique à la sauce mutant.

Si l’écriture est fluide et facile à lire, l’auteur apostrophe directement le lecteur, ce qui est assez perturbant au début. De plus, l’histoire nous est racontée par la voix de Tory et, bien que Kathy Reichs ait conféré à son héroïne une certaine maturité, elle parle bien comme une ado de 14 ans, et le récit est truffé de vocabulaire « djeunes ».

Honnêtement, ma lecture a été assez laborieuse. Tout d’abord, parce que c’est long, Tory racontant sa vie en large et en travers. Les personnages, bien que sympathiques ne sont pas vraiment attachants car peu fouillés. Celui de Tory est, bien sûr, le plus développé, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle a certainement des gènes de dictateur. Certaines situations m’ont paru assez tirées par les cheveux et, d’autres ne sont tout simplement pas crédibles, voire carrément ridicules. « La fille qui murmurait à l’oreille des chiens » ? Sérieusement ? Les héros ne sont pas toujours très vifs et le suspens est assez téléphoné. J’avais pratiquement tout deviné. Il n’empêche qu’on a envie de savoir le fin mot de l’histoire : qu’est-il arrivé à cette jeune fille, il y a 40 ans ? En quoi cela concerne-t-il les recherches effectuées aujourd’hui ?

Alors, au final, j’ai trouvé cela gentillet. Je pense que je laisserais une chance au tome 2, Crise, de me convaincre lorsqu’il sortira en poche.

Roman traduit par Marie-France Girod – Édité par Pocket

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *