Le royaume empoisonné / Céline Kiernan


Les Moorehawke, Tome 1

Quatrième de couverture : Lorsque la jeune Wynter Moorehawke revient à la cour avec son père, elle découvre un royaume plongé dans la peur, les intrigues et les chambres de torture : le roi Jonathon est devenu un tyran qui opprime tous ceux qu’il a jadis aimés. Son fils héritier Alberon a disparu, la révolte gronde et on parle même d’une mystérieuse machine sanglante… Aujourd’hui, le temps est venu pour la jeune fille de choisir. Entre son père et ses rêves, son ami et son roi, son devoir ou son amour.

Avis de Zina : Quand Wynter et son père Lorcan, seigneurs Protecteurs et menuisiers du roi rentrent enfin dans leur pays après des années d’absence, c’est pour trouver un royaume sans dessus dessous. Ils ne comprennent rien et nous non plus ! Comme pour eux, les informations nous sont délivrées au goutte à goutte. Pire, nous avons très peu d’éléments pour situer le contexte et les lieux. À peine, entendons-nous parler de vagues révoltes au moment de leur départ. Les personnages sont peu nombreux et concernent la sphère directe de Wynter. De plus, tous ceux, qui ont des informations, veulent la tenir à l’écart. L’ensemble rend le début, peut-être, un peu confus et lent.

Pourtant, peu à peu, notre curiosité est aiguisée. Mais que s’est-il passé, dans ce royaume jadis si prospère et heureux ? Comment un roi bon, juste, amoureux des livres peut-il se transformer en un être sanguinaire, froid, fourbe et sans pitié ? Et la question entre toutes : qu’est-ce que la Machine Sanglante ? Fantômes et chats qui parlent, côtoient intrigues royales, purges et salles de tortures. Par tous ces mystères, qui entourent le château, nous sommes happés par ce roman.

Ensuite, nous commençons à nous attacher à ces héros qui ne sont pourtant pas exempts de défauts. Nous découvrons la jeune et gentille Wynter, capable de jalousie et de mesquinerie. Razi, le fils bâtard du roi, médecin dont la vocation est de soigner les gens, est pourtant capable grandes violences pour protéger ceux qu’il aime. Et aussi Christopher, un personnage mutilé, torturé, mais séducteur invétéré toujours prêt à rire. Il donne au livre sa touche de légèreté et d’humour.

Au début, je trouvais le style assez enfantin, mais plus on avance dans le roman et plus le ton s’assombrit, en même temps que l’atmosphère se dégrade. Au point de trouver des scènes assez glauques par moments. Et, plus Wynter découvre la profondeur du mal qui a envahi le royaume, plus elle comprend à quel point ils sont tous en danger.

J’ai vraiment aimé ce premier tome. C’est un excellent début de trilogie, plein de promesses pour une suite enlevée ! Que va-t-il se passer ? Que va-t-il arriver à nos héros ?

Avis d’Ella : Cette histoire est très touchante parce qu’elle
nous présente l’indéfectibilité de liens tissés entre trois jeunes dès leur
plus jeune âge, ainsi que l’affection et l’amour entre un père et sa fille. Ce
n’est pas l’action qui prédomine ce roman, mais plutôt le jeu des personnages
et leurs interactions. Il n’y a rien, ici, d’extraordinaire, c’est une histoire
simple, mais dans laquelle nous est montré un élément important de la
vie : la fidélité et la confiance entre amis.

Wynter est une jeune femme touchante. J’aime beaucoup cette
héroïne, qui voit du jour au lendemain toutes ses attentes, tous ses rêves,
s’effondrer. Elle est fière, fidèle en amitié, forte, courageuse et à une
volonté à toute épreuve. Chaque jour, elle se lève en continuant à croire qu’elle
peut tout changer. Elle, si heureuse de regagner son chez soi, après avoir
passé 5 ans éloignée des êtres qui lui étaient chers, va de désillusion en
désillusion. Elle pensait retrouver le royaume tel qu’elle le connaissait et
l’avait laissé. Mais, le roi semble avoir perdu la tête. Il renie tous les
principes fondateurs de son royaume qu’il avait lui-même édité. Ainsi, bien des
choses ont changé et pas forcément en bien. Dorénavant, elle va devoir endosser
un rôle qu’elle a tout sauf envie de jouer, tenir son rang et se méfier de tout
et de tout le monde, car qui sait en qui elle peut désormais avoir confiance.

Même si l’action n’a pas la primauté, on ne s’ennuie pas une
seule minute, car on est porté par l’histoire. L’auteur l’a très bien
construite et amenée, et réussit ainsi parfaitement à susciter notre intérêt. On
suit alors avec avidité les pas de Wynter, qui essaye, chaque jour, de survivre
à cet énorme panier de crabes et de voguer en eaux troubles. Car machinations
et trahisons sont les maîtres mots de cette intrigue. Voilà donc, une histoire
émouvante que j’ai pris grand plaisir à lire, et c’est avec bonheur que je poursuivrai
la découverte de cette trilogie.

Roman édité par les éditions Le Livre de Poche – Traduit par
Florence Dolisi

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *