Devil City / Jana Oliver

Devil City / Jana Oliver


Devil City, Tome 1

Quatrième de couverture : Piégeur de démon : un métier dangereux et exclusivement masculin ! Pourtant, c’est la carrière qu’a choisi Riley Blackthorne. Dans un monde en ruine, démoli par des démons apparus à la surface de la terre, elle devra prouver à tous qu’elle est de la trempe des meilleurs. Ça tombe plutôt bien, les démons n’attendaient que ça.

Merci à Livraddict et Castlemore pour m’avoir permis de lire ce livre

Avis : J’ai adoré ! C’est un véritable coup de cœur. Jana Oliver a su créer une histoire originale, aux personnages attachants et à l’intrigue prenante.

Dans une ambiance légèrement post-apocalyptique suite à la crise économique, le métal est devenu aussi précieux que l’or, la plupart des écoles ont fermé, le prix de l’essence et le chômage ont atteint des sommets, certains quartiers sont à l’abandon et… le Vatican subventionne les piégeurs de démons. Le monde inventé par l’auteur est original, vraiment bien décrit et pleins de détails amusants. Les démons y sont des Biblios, des Hypnos, des Géos ou encore des Pyros. Alors que certains sont attachants, pour d’autres, il vaut mieux courir à toutes jambes dans la direction opposée ! On y rencontre des piégeurs et des chasseurs de démons. Mais ne vous avisez pas de les mettre dans le même sac, ils n’apprécieraient pas !

Riley, est une apprentie piégeuse, malgré l’opposition de son père, piégeur lui-même, qui a peur pour elle, et de la Guilde, pour qui, il est impensable qu’une femme intègre leurs rangs. Mais elle a ça dans le sang, elle le sait. Riley est un personnage que j’ai tout de suite aimé. Elle est drôle, vive et un peu tête brulée. Elle est des plus sympathiques, même si elle est parfois un peu naïve et, aurait encore besoin de s’endurcir. Un autre point original de ce roman, est que pour une fois, l’héroïne doit « partager l’affiche » avec un autre personnage. Il s’agit de Beck, l’apprenti de son père. Et si Riley a bien du mal à le cerner et à l’accepter, moi je l’ai adoré ! Intelligent, fier et dur, c’est un personnage tourmenté qui a déjà eu à supporter son lot de souffrances. Il se sent le devoir de protéger la « fille de Paul », son mentor.

Dès le début, on sent que l’histoire est plus compliquée que ce qu’il n’y parait et qu’il y a là, un mystère sous-jacent, qui servira de fil rouge à la série. Et s’il y a un brin de romance, il est pour l’instant placé loin derrière l’intrigue. Mais, si l’auteur fait évoluer son histoire comme je l’imagine (et pour une fois, je l’espère !), ce point devrait également se développer au fil des tomes. Le style est fluide, le ton juste, souvent très drôle et, émouvant quand il le faut. J’avoue avoir eu la larme à l’œil par moments. Je ne me suis pas ennuyée une minute et j’ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite ! N’hésitez pas à vous lancer dans cette nouvelle série, vous ne serez pas déçus !

Lire le chapitre 1 et le chapitre 2

Devil City sort en librairie le 9 mars.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *