Irrésistible alchimie / Simone Elkeles

Irrésistible alchimie / Simone Elkeles

Quatrième de couverture : Brittany est belle, intelligente et douce. Elle sort avec le capitaine de l’équipe de football. Alex, mexicain terriblement séduisant, est connu pour être un membre du dangereux gang des Latino Blood. Tout les oppose jusqu’à ce cours de chimie et ce travail imposé en binôme. Au-delà des apparences, Alex et Brittany vont se trouver et se connaître. Une attirance plus forte que les préjugés et les interdits, une attirance qui pourrait bien changer l’avenir d’Alex… mais à quel prix ?

Avis : Irrésistible alchimie est une jolie histoire d’amour entre deux adolescents issus de deux univers complètement différents. Contraint de travailler ensemble pour un projet scolaire, ils vont devoir se côtoyer. Au fur et à mesure, ils apprennent à se connaître, eux, mais également à découvrir le monde de l’autre, ainsi que la famille et les amis, qui les entourent. Leur masque tombe et malgré leurs nombreuses différences, ils vont constater qu’ils se ressemblent plus qu’ils ne le croyaient. Ils se reconnaissent l’un en l’autre et cet attachement devient de plus en plus fort. Mais, cet amour naissant survivra-t-il au regard des autres, aux préjugés, au qu’en dira-t-on ?

L’auteur nous conte une charmante histoire. Malgré tous les clichés, qu’elle utilise à bon escient, le ton assez jeune, notamment dans les propos et les réflexions des deux héros et, la mièvrerie et la niaiserie, à deux ou trois reprises, de cette romance, ce roman se lit vite et bien. Car l’histoire est accrocheuse et, elle donne envie de tourner les pages du livre afin de connaître la suite. Ce livre est sans aucune prétention. Avec son style léger, mais sans être le livre du siècle, il m’a fait passer un très agréable moment. Les personnages sont attachants, même si certaines situations sont un peu « bateau » et déjà-vu.

C’est une lecture sympathique sans prise de tête que je conseillerai, avant tout, à un public d’adolescent tout de même. Je comprends l’engouement et le succès de ce livre, car il a été écrit dans l’air du temps et sur un rythme très prenant. Le Happy End, façon Walt Disney, est peut-être un peu « too much », mais en ravira plus d’un. D’ailleurs, on n’aurait pas voulu moins à cette histoire et à ces deux jeunes. En résumé, tout est prévisible et attendu dans ce roman, mais on prend du plaisir à le lire.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *