Terre mécanique / Jean-Baptiste Andreae

Terre mécanique / Jean-Baptiste Andreae

Quatrième de couverture : À bord du Mekaton, paquebot géant, les passagers vivent une fête perpétuelle sans se soucier du lendemain. Lorsque Philéon décide de ne plus jouer le jeu des plaisirs et de partir voir le monde extérieur, il se heurte à l’hostilité de tous et devient du jour au lendemain un dangereux criminel…

Avis : Ce que j’ai principalement aimé dans cette histoire ce sont les dessins. Le trait est précis et harmonieux. Et, Terre mécanique présente une débauche de couleurs vives et éclatantes semblant célébrer la vie. Même dans les parties où les couleurs froides tels que le bleu, le vert et le blanc dominent, l’auteur réussit à les rendre lumineuses.

Les personnages, aussi bien homme qu’animal, sont originaux et sympathiques. Philéon, le rhinocéros qui va être à l’origine de la pagaille, parle de lui à la troisième personne. Obsédé à l’idée de partir découvrir le monde, il entraine malgré eux, Edmée et son fils Bruno avec lui, car il ne veut pas non plus, être seul. Edmée, est une jeune mère des plus sexy, qui tient à son confort, même si elle est capable de se transformer en amazone quand les circonstances l’exigent. Son fils Bruno est, quant à lui, plus que près à partir à l’aventure. Le bateau et ses fêtes perpétuelles l’ennuient. Son amourette avec la jeune sauvageonne est mignonne. Tout ce beau monde est poursuivie ave rage et acharnement par Finoiseau, des Forces spéciales, chargé de faire régner l’ordre sur le bateau. C’est un personnage qui, avec son attitude arrogante et son uniforme, n’est pas sans rappeler les S.S.

L’univers est intriguant et original. Tout au long du récit, il nous fait nous poser beaucoup de questions. Pourquoi sont-ils confinés sur ce bateau ? Que vont découvrir nos héros sur la terre ferme ? Que se passe-t-il réellement dans cette cité de métal ? Même si j’ai trouvé le dénouement un peu pilo-tracté et la fin rapide, j’ai apprécié le chemin qui nous y a mené.

J’ai passé un bon moment de lecture avec cette BD fraîche et assez drôle (Philéon déguisé en Mon petit poney est irrésistible). Je pense qu’elle plaira autant aux jeunes qu’au moins jeunes.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *