Le souffle de l’archange / Nalini Singh

Le souffle de l’archange / Nalini Singh

Chasseuse de vampires, Tome 2

Résumé : Après un an de coma, Elena se réveille avec des ailes. Alors qu’elle se repose au Refuge, le territoire secret des anges, un ange qui aspire à remplacer Uram au sein du cadre des Dix, commence à s’y tracer un chemin de sang. Et il a décidé qu’Elena serait le clou de son spectacle. Parallèlement à sa traque, elle doit se préparer à rencontrer Lijuan, la plus vieille – et la plus inhumaine – des archanges.

Avis : Même si j’avais globalement apprécié le premier tome, la rapidité des sentiments et l’omniprésence du couple central au détriment de l’intrigue, m’avait gênée. Du coup, j’ai quand même beaucoup hésité avant de m’attaquer à la suite, mais la curiosité a été la plus forte ! Et grand bien m’en a pris, car là où l’auteur en faisait trop dans le premier, ici, tout est justement dosé.

Dans ce tome, Raphael et Elena forment un vrai couple. Ils s’aiment, ils le savent, ils veulent être ensemble et cela les rend attachants. Malgré cela, ils n’en sont encore qu’aux balbutiements. Ils doivent apprendre à danser à 2 et cela rend leur relation bien plus intéressante que dans le premier. Raphael, ce maniaque du contrôle, doit apprendre à lâcher du lest avec elle. De son coté, Elena, qui est terrifiée à l’idée de se reposer sur quelqu’un d’autre mais qui en a tellement besoin, doit accepter de laisser cet homme, qui pourrait la briser si facilement (dans tout les sens du terme), prendre soin d’elle. Leur relation est également empreinte de sensualité. Le roman est assez soft, il n’y a que deux ou trois véritables scènes, mais je vous préviens, ils ne pensent véritablement qu’à ça !

Parmi les autres personnages, nous retrouvons Michaela et surtout certains membres des Sept, les hommes de confiance de Raphael. Composés de vampires et d’anges, ils sont vraiment intrigants et on aimerait en savoir plus sur eux. Particulièrement sur Illium, Galen et Jason.

L’intrigue est plutôt bien menée, même si pour moi, Elena tient plus du limier que de l’enquêtrice, car elle suit ses pistes à l’odeur. Mais ce qui tient véritablement en haleine, ce sont les nombreux souvenirs d’Elena sur la disparition de ses sœurs et de sa mère. Cette partie est assez sombre. Sinon, j’ai été un peu déçue par le cas de Lijuan, qui a été réglé de manière assez rapide et un peu facile, je trouve. De plus, j’avais deviné le cadeau qu’elle souhaitait faire à Elena. Et si l’ange meurtrier n’avait pas choisi de se manifester, cette partie à Pékin aurait manqué de tension.

L’écriture de Nalini Singh est fluide et entrainante, même si le vocabulaire employé est parfois cru. Cette histoire se lit vite et agréablement et, je lirais sans aucun doute le prochain tome !

Le tome 3, La compagne de l’archange, sort le 18 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *