Sorcière pour l’échafaud / Kim Harrison

Sorcière pour l’échafaud / Kim Harrison

Rachel Morgan, Tome 1

Quatrième de couverture : Sexy, chasseuse et… sorcière ! Rachel Morgan est une jeune trentenaire comme les autres… mais il ne faut pas se fier aux apparences : c’est une sorcière ! Elle a mis ses sortilèges au service des flics de Cincinnati car vampires, garous, fées et autres créatures de la nuit ont fait leur coming out ! Mais tout ça, c’est fini. Après sept ans passés à traquer les criminels qui se cachent parmi les êtres magiques, Rachel Morgan démissionne et lance sa propre agence. Le seul problème, c’est que personne n’est censé quitter cette police très spéciale, et Rachel se retrouve illico traquée par des tueurs munis d’un bel assortiment de malédictions bien vicieuses. Le seul moyen de s’en sortir ? S’associer avec une vampire envoûtante et pour le moins inquiétante… et faire tomber le baron de la drogue local. Mais question danger, c’est passer de Charybde en Scylla…

Avis : Un très bon premier tome où tout est bien en place et à la fin duquel on se dit : « A quand la suite ! »

J’étais un peu sceptique au début. Le premier chapitre nous plonge directement dans l’histoire et, on a vraiment l’impression de se noyer sous le nombre d’informations dont nous bombarde l’auteur. Kim Harrison nous perd et précipite trop les choses dans ce premier chapitre. Démarrer l’action sur les chapeaux de roue c’est bien, mais nous immerger dans les évènements sans aucune explication, c’est trop ! Trop d’un coup, surtout que tout s’arrête (et heureusement) brusquement à la fin du 1er chapitre.

Cela devient ensuite et, pendant une centaine de page, le calme plat. Le rythme devient lent voir trop lent car l’auteur pose les bases de sa série. Elle présente les personnages et l’univers dans lequel ils évoluent. Je n’ai rien à redire à cela, mais elle prend trop de temps à relancer l’action, à placer l’histoire et agencer les intrigues. Toutefois, lorsque tout est en place, on n’arrive plus à se détacher du livre.

Rachel Morgan, l’héroïne de la série, est une sorcière peu sûre d’elle et de ses talents. Et c’est cela qui est touchant chez elle. Pourtant elle est débrouillarde, plus intelligente et forte qu’elle ne le croit. Elle est aussi honnête, marrante, profondément gentille. Elle ne ferait pas de mal à une mouche, de même qu’à son pire ennemi. D’ailleurs j’adore sa relation avec ce dernier, leur rapport de force qui pimente l’histoire.

Les personnages secondaires principaux sont composés d’Ivy et de Jenks, une vampire et un pixie. Ils ont des personnalités haute en couleur, qui nous garantissent de ne pas nous ennuyer un seul instant. Ivy nous laisse présager de nombreux rebondissements pour la suite des tomes en raison de son passé et de ses secrets. Un personnage bien mystérieux. Jenks, quant à lui, apporte la touche humoristique du roman, la bonne humeur à ce trio d’associés.

On peut citer comme autres protagonistes, Nick et Trent, qui nous promettent également beaucoup de surprises pour la suite car ils sont entourés d’une bulle de mystères, de secrets que l’on voudrait bien percer.

En résumé, un premier tome qui se révèle au fur et à mesure de la lecture. L’intrigue est bien en place et la fin laisse planer, pour la suite de la série, un beau jeu « du chat et la souris », mais aussi de l’humour, de l’action, de la magie,… Vivement la suite !

Le 9e tome est sorti aux USA le 29 novembre 2011. Actuellement seulement 5 tomes ont été édités en France.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *