La Promesse des Immortels / Melissa de la Cruz

La Promesse des Immortels / Melissa de la Cruz

Les Vampires de Manhattan, Tome 6

Quatrième de couverture : De New York au Caire, du paradis aux enfers. A peine unie à Jack Force, Theodora doit déjà le quitter. Direction Le Caire et la véritable porte de la Promesse ouvrant sur les enfers. Mais en Egypte, une terrible révélation l’attend, une vérité cachée menaçant tous les sang-bleu… mettant une nouvelle fois son histoire d’amour en péril.

Avis : Un volume assez court et rapide à lire où on retrouve avec plaisir Jack, Theodora, Mimi et Oliver dans leur recherche de la Porte de la Promesse.

L’auteur rythme l’histoire en changeant à chaque chapitre de protagonistes. On suit alors à tour de rôle, Jack et Theodora, Mimi et Oliver et Allegra, Michel et Ben. Pour ces derniers, nous faisons un bon dans le passé et grâce à eux nous prenons connaissance des événements qui ont amené Allegra à choisir Ben (le père de Theodora) plutôt que son jumeau Michel. Mais tout n’est malheureusement pas révélé et, nous aussi, comme Allegra, on aimerait bien savoir ce qui s’est réellement passé à Florence au 17e siècle.

L’auteur laisse de côté de nombreuses révélations et maintient ainsi le suspens du roman. Mais grâce à ces retours en arrière dans le passé, on comprend mieux certains faits et les rapports présents de certains personnages.

Avec Jack, Theodora, Mimi et Oliver on part au Caire. Et sans le savoir, nos deux « couples » vont se retrouver dans la même ville sans se croiser. Tout simplement parce que leur objectif diffère. Pour les deux premiers, leur but est de trouver la Porte de la Promesse et Catherine de Sienne, la gardienne. Les deux autres projettent d’aller dans le royaume des morts pour récupérer un être cher.

Les personnages sont campés par des fortes personnalités, des caractères bien trempés, à l’exemple de Mimi Force. En plus d’être Azraël, l’ange de la Mort, Mimi est une véritable pimbêche, pourrie gâtée, hautaine et extrêmement égoïste. Mais dans ce tome, elle se découvre une âme. L’amitié qu’elle finit par forger et les sentiments amoureux qu’elle finit par avouer ressentir, vont lui faire oublier toutes ses futilités et lui faire prendre conscience du combat qu’elle doit mener.

Ce qui est bien dans le style de Melissa de la Cruz, c’est qu’il n’est pas mielleux, béatifié, léger pour correspondre à la catégorie Young-Adult à laquelle il est davantage destiné. Du coup, le duo amoureux formé par Jack et Theodora est loin d’être mièvre. Leur couple semble les rendre plus fort, plus sûr d’eux, prêt à tout l’un pour l’autre.

Il est dommage de ne pas trouver dans ce volume, le personnage de Bliss, et davantage d’informations sur ce que font Michel et Gabrielle. Beaucoup de questions restent encore sans réponses. Il n’y a plus qu’à attendre le dernier volume de la série.

Les intrigues sont peut-être un peu lentes à se mettre en place, mais lorsque c’est fait, on est happé par l’histoire et on a du mal à s’en décrocher. Un bon moment de lecture sans pour cela être transcendée, mais je lirai avec grand plaisir la suite et fin des aventures des Vampires de Manhattan.

Le 7e et dernier volume de la série, THE GATES OF PARADISE, sera publié en janvier 2013 aux USA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *