Tykko des sables / Arleston, Melanyn, Keramidas

Tykko des sables / Arleston, Melanyn, Keramidas

Les chevaucheurs des vents, Tome 1
La cité engloutie, Tome 2

Quatrième de couverture : Alors que Tykko poursuit le rêve d’un avenir meilleur, ce sont les fantômes du passé qui ressurgissent. Sur les traces de la mystérieuse Ayasha, Tykko entame la quête initiatique de ses origines. Il va se trouver plongé au cœur même du problème qui mine, petit à petit, la vie du désert et de ses habitants.

Avis : Pour ceux qui connaissent Lanfeust, la série phare de l’auteur, Tykko des sables va leur paraître malheureusement comme une pâle copie. On retrouve les mêmes éléments, le même style puisque c’est le même scénariste, mais en moins bien : un humour légèrement graveleux, un héros innocent, gentil, idéaliste et un peu naïf, et la magie de Troy, mais qui est moins présente ici. En effet, l’histoire se déroule bien plus tard que celle de Lanfeust et, la magie de Troy commence à s’épuiser. Le tout se joue, comme toujours, dans un paysage merveilleux et mystique, qui laisse présager de nombreuses promesses d’action, d’aventures et de mystères.

L’ensemble est réalisé par un dessin, qui s’adapte parfaitement à l’héroïc Fantasy. Il est vif, précis et fourni quand il le faut. Il retrace bien les actions, mais en grande majorité il est tout de même schématique, que ce soit pour les personnages ou les décors. Mais ce genre, cette sorte de flou artistique, rend bien le monde fantastique de l’histoire et nous permet de glisser plus facilement dans l’imaginaire.

Le personnage de Tykko est sympathique et attachant. On le voit évoluer et plonger malgré lui dans les aventures et s’y confronter avec courage. On poursuit avec plaisir sa quête et sa volonté de retrouver Ayasha, qu’il a vu au cours d’une vision, due à son pouvoir.

Les origines mystérieuses du héros, les secrets liés à son passé, ses batailles à venir, et un amour, pour l’instant impossible, voilà tous les ingrédients mis en place par l’auteur afin de pimenter la lecture et donner envie de lire la suite.

En résumé, une série sympathique et plaisante où on retrouve nombreux éléments empruntés à Lanfeust, mais qui reste à un niveau plus bas. Le tome 1 est assez plat et le tome 2 se révèle, même si plus intéressant, non transcendant. Le tome 3 intitulé Les collines des cent temples devait sortir normalement au cours de l’année 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *