Mission nocturne / Lilith Saintcrow

Mission nocturne / Lilith Saintcrow


Une aventure de Jill Kismet, Tome 1

Quatrième de couverture : Mon nom est Jill Kismet. Spécialiste en trucs surnaturels. Exterminatrice d’esprits malfaisants. Tueuse de démons. Tout le monde ne supporte pas la nuit et ses créatures, mais je ne suis pas tout le monde. Mon passé m’a beaucoup appris sur les ténèbres, et j’ai été entraînée par le meilleur. Les villes ont besoin de personnes comme nous, qui font des choses que même les flics refusent de faire, quand la nuit est tombée…

Bienvenue dans mon univers.

Avis : Je connaissais déjà Lilith Saintcrow, grâce à sa série Danny Valentine, que j’aime beaucoup. J’avais donc très envie de découvrir cette nouvelle héroïne.

Même si l’on reconnait indéniablement le style de l’auteure, avec son écriture souple et soutenue, Kiss, de son petit nom, est bien plus sombre que son ainée, qui l’était déjà pas mal ! Enfant des rues, ancienne prostituée, elle n’a jamais connu que la violence du monde. Le choix de l’auteure, dans le nom de son héroïne, est un joli clin d’œil, car Kismet signifie « destin » en arabe. Et, en effet, Jill, semblait destinée à exercer le métier de chasseuse. Non seulement, parce qu’il faut avoir une carapace très dure pour pouvoir supporter les ténèbres qu’elle côtoie, mais aussi parce qu’elle se bat tout le temps. Et, pour Jill, se battre est un moyen instinctif de survivre. Elle a une hargne phénoménale en elle. Pourtant, c’est un être profondément meurtri par la vie et qui, sortie de son rôle de chasseuse, n’a aucune idée de sa propre valeur. Elle se méprise plus que ne pourrait le faire son pire ennemi et n’imagine pas une seconde, que l’on puisse sincèrement (et sentimentalement) s’intéresser à elle.

L’univers que Lilith Saintcrow a crée, contient beaucoup de créatures originales et le glossaire de fin est bien utile. Ici, point de vampires, mais des infernaux, des changres ou des douloureuses et tout de même quelques garous. Bien que le scénario ne soit pas le plus original – l’histoire d’une traque – il est efficace et plus profond qu’il n’y parait au premier abord. Grâce notamment aux retours en arrière, dans les souvenir qu’a Jill de son mentor et à la psychologie de son héroïne. Malheureusement, dans ce premier tome, les autres personnages sont un peu en retrait. Quatre réussissent tout de même à se faire remarquer et j’espère que l’on en apprendra plus sur eux dans les prochains tomes. Particulièrement sur Galina, une sanctuaire et bien sûr, sur Saul, le garou qui s’intéresse de près à Jill.

Mission nocturne est un concentré d’action. Jill serait morte au moins trois fois, sans le pacte qu’elle a passé avec un démon supérieur, pervers et bizarrement masochiste. Même s’il lui permet de rester en vie, en lui accordant des forces et une capacité de régénération surnaturelles, c’est quelque chose qu’elle paye très cher.

J’ai vraiment apprécié ce premier tome et j’ai hâte de lire la suite, car je ne doute pas qu’elle sera encore meilleure.

Allez vite découvrir le premier extrait du livre sur le site d’Orbit !

En France, le deuxième tome paraîtra en février 2012 sous le titre « La prière du chasseur ». Aux USA, le cinquième et dernier tome de la série, Angel town, sort en novembre.

4 comments

  • La réédition en poche va me permettre de découvrir cette saga! J'ai bien aimé Danny Valentine, j'espère que Jill saura aussi me convaincre 😉
    Ce qui m'atire dans ta chronique c'est que l'héroine semble être très forte, mais n'a pas confiance en elle et a un passé des plus tourmentés… J'ai bien envie de dire : "c'est rafraichissant", car on est servis en BitLit avec des héroines ou trop niaises ou trop surhumaines, tellement que c'est même plus crédible.
    Je note! 😉

    Reply
    • Aie ! aie ! j'ai peur de trop en dire et de te spoiler ! Je me contenterais donc de dire que je trouve l'héroïne particulièrement attachante 😉 En tout cas j'espère que cela te plaira autant qu'à moi. C'est une série que j'aime beaucoup mais il faut avouer que j'ai un faible pour tous les écrits de Lilith Saintcrow 🙂

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *