Les Quatre de BakerStreet / Djian, Etien, Legrand

Les Quatre de BakerStreet / Djian, Etien, Legrand

L’affaire du rideau bleu, Tome 1
Le dossier Raboukine, Tome 2
Le rossignol de Stepney, Tome 3

Quatrième de couverture du Tome 1 : Billy, Charlie et Black Tom sont inséparables. Et pour cause : impossible de survivre seul dans l’East End londonien, peuplé de faux mendiants, de vrais ruffians et de franches canailles ! Heureusement, les trois amis peuvent compter sur la protection d’un certain Sherlock Holmes, pour lequel ils font parfois office d’espions des rues… Mais lorsque la fiancée de Black Tom est kidnappée sous leurs yeux, nos héros vont devoir mettre au plus vite à profit les leçons de leur mentor pour la retrouver saine et sauve… en s’adjoignant les services d’un quatrième larron pour le moins inattendu. Place aux « Quatre de Baker Street », la plus jeune équipe de détectives de l’époque victorienne !

Avis : Les Quatre de BakerStreet est une BD merveilleuse. Elle nous présente trois enfants espiègles, roublards, débrouillards, qui se retrouvent dans chaque tome, plongés dans l’aventure et les enquêtes policières liées à un certain Sherlock Holmes. Ces trois enfants sont touchants et attachants. On suit leurs parcours et on admire leur courage au travers des trois histoires contées dans chaque volume.

Le premier tome de la série reste, pour moi, le meilleur. Il allie parfaitement humour, aventure, action et intrigue. Le sujet me tentait peu, pourtant, au début. Mais, j’ai été agréablement surprise.

Le talent des scénaristes et du dessinateur y sont pour beaucoup. Grâce aux dessins très réalistes et fluides, on plonge facilement et, avec plaisir, dans les rues de Londres du 19e siècle, au temps de Sherlock Holmes.

Le seul défaut, que je pourrais reprocher à cette série, c’est qu’elle présente des histoires qui permettent facilement de les lire dans le désordre et séparément. Par ailleurs, on n’apprend que très peu, voire pas d’éléments du tout sur chacun des trois protagonistes. Du coup, on ne se sent pas pousser par un suspens ou par l’intrigue, pour lire le prochain tome. Heureusement que le talent est là !

Une BD que j’ai pris énormément de plaisir à lire et qui vaut vraiment le détour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *