Amère Patrie / Blier & Lax

Amère Patrie / Blier & Lax


Quatrième de couverture :
Le siècle vient d’entrer dans sa quatorzième année. Au Sénégal comme en France, Ousmane et Jean ne savent pas encore que le cours de l’histoire va bientôt les emporter. Pour l’heure, priment les affaires de cœur. Ismaila, la sœur d’Ousmane, doit-elle braver les lois tribales pour ne pas épouser son beau-frère ? Hubertine, l’étudiante en médecine, peut-elle vivre pleinement son amour avec Jean, le paysan ? L’émancipation des femmes s’avère aussi l’un des combats de notre temps. (Tome 1)
Au fond d’une tranchée boueuse à portée de la mitraille allemande, les destins de Jean, le paysan français, et d’Ousmane, le chasseur sénégalais, se croisent pour la première fois. Mais pour se séparer aussitôt, les deux hommes étant emportés par la tragédie qui se joue sous les bombes de l’adversaire et les balles d’un peloton d’exécution. […] (Tome 2)
Avis : Cette BD est pour moi un chef d’œuvre. C’est un magnifique récit qui raconte la vie de deux hommes, un français et un sénégalais. Les auteurs nous font suivre à travers de magnifiques dessins, la jeunesse, l’adolescence et l’âge adulte de ces hommes que tout opposent. Malgré leurs différences culturelles, tous deux vont se battre pour les leurs, se sacrifier afin de donner une vie meilleure à leur famille. On suit avec engouement leur choix, leurs amours (enfin pour l’un d’eux tout au moins) et leurs combats.

Grâce au talent du dessinateur, l’auteur nous conte une très belle histoire intimiste sur un fond historique, qui aborde de nombreux thèmes : le statut des femmes, les coutumes des deux pays, l’esclavage, le racisme, les erreurs judiciaires réalisées pendant la guerre, les gueules cassées,… Le tout est abordé avec beaucoup d’humanité sans tomber dans le pathos.

Voilà une BD touchante et émouvante, que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire et à admirer. Il a fallu attendre trop longtemps la suite et, fin de cette série. Mais cette attente en valait le coup. Ce deuxième volet aborde tout en finesse et sans jouer de manière exacerbée sur les émotions, des sujets graves, sérieux, en retraçant le combat d’une femme pour l’homme qu’elle aime et pour lui faire retrouver son honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *