Frissons d’outre-tombe / Charlaine Harris

Frissons d’outre-tombe / Charlaine Harris


Les Mystères de Harper Connelly, Tome 3

Quatrième de couverture : « Je crois qu’aujourd’hui je suis tombée sur la pire affaire de ma vie. À la surprise du shérif de Doraville, Sandra Rockwell, j’ai découvert dans sa ville les cadavres de huit jeunes garçons. Et comme d’habitude, ce que les gens ne comprennent pas les effraie… Tolliver et moi nous serions bien tirés d’ici, seulement, au moment de boucler nos bagages, un taré armé d’une pelle m’a expédiée à l’hôpital. A présent, on ne joue plus : un tueur en série court les rues… »

Avis : Je ne sais trop quoi dire sur cet ouvrage, à part que je ne l’ai vraiment pas aimé. J’ai même fini le livre en disant, « c’est vraiment nul ». Dès le premier tome de la série, j’avoue ne pas avoir accroché à l’histoire et à l’héroïne. Mais parce que j’aime beaucoup la Communauté du Sud, j’ai persévéré en me disant que cela pouvait s’arranger. Malheureusement c’est le contraire qui s’est produit au fil des volumes. C’est mièvre, voir totalement cucul la praline.

L’héroïne est vraiment énervante à la longue. Elle passe son temps à se poser des questions sur ses sentiments inavoués et, cela pratiquement tout le long du roman. Argh !!! J’ai vraiment eu et, à de nombreux moments, envie de la frapper. Le personnage de Tolliver est, quant à lui, insignifiant et même inexistant par son manque de caractère. On pourrait le définir comme « une présence ». Ce qui est souvent le terme rassurant qu’emploie Harper pour le définir d’ailleurs.

Il y a trop de passages lents et ennuyeux, notamment les scènes qui se déroulent à l’église ou au chalet avec les voisins,… Il y a également beaucoup de répétitions d’informations que l’on connaît déjà mais que l’auteur se borne à nous répéter, comme si on avait une mémoire à la Dorie la dorade (cf Le monde de Némo). De plus, l’histoire que met en scène Charlaine Harris en faisant résoudre l’enquête criminelle par Harper est loin d’être crédible. Cela parait « gros comme une maison » et pourtant elle le fait ! Et malheureusement on n’arrive pas y croire !

Enfin, on a vraiment l’impression de vivre un inceste, le péché absolu ! Mais attention comme ils n’arrêtent pas de le répéter (sans arrêt) et de le crier haut et fort à tout le monde, ils ne sont pas frères et sœurs et donc ils en ont le droit!!

Comme vous avez dû le comprendre je ne suis vraiment pas partante, loin de là, pour lire le 4e tome qui est sorti le 14 septembre.

Roman traduit par Sophie Dalle – Édité par J’ai lu

1 comment

  • contrairement à toi, j'aime bien cette série et ce tome là. je trouve Harper moins naïve et mièvre que Sookie (qui elle aussi répète souvent les mêmes informations et cela parce que les tomes paraissent une fois l'année au USA en général, donc ça entretien la mémoire pour ceux qui attendent longtemps).

    et moi j'ai trouvé l'intrigue pas mal, j'aime bien cette série et la préfère à la Communauté du sud qui commence à s'essouffler sévère en ce moment

    mais bon c'est vrai que si dès le début tu n'adhères pas, il y a peu de chance pour que ça s'améliore

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *